Faits Divers

À Grand-Baie : deux Chypriotes âgés résistent à leurs agresseurs

Le couple a été attaqué par deux malfrats qui étaient à mobylette.

Ils étaient venus passer des vacances, mais se retrouvent en clinique. Le samedi 23 novembre, un couple de touristes chypriotes a été attaqué par deux malfrats à Grand-Baie. Les deux victimes, âgées de 72 et 80 ans, sont parvenues à s’échapper des griffes de leurs agresseurs. Les malfaiteurs sont repartis bredouille de cette attaque.

Les deux touristes sont arrivés dans l’île le 6 novembre et c’est à Péreybère qu’ils avaient posé leurs valises. Le 23 novembre, vers 20 h 30, alors qu’ils marchaient dans la région et se dirigeaient vers Cap-Malheureux, ils ont été surpris par deux hommes à mobylette. Alors qu’ils s’y attendaient le moins, le passager a tenté d’arracher le sac à main de la dame, âgée de 80 ans. Elle ne s’est pas laissé faire. Le Chypriote s’est aussi interposé pour défendre son épouse. 

Toutefois, le pilote de la mobylette est également intervenu et s’est mis à frapper le septuagénaire à la tête. De son côté, ne pouvant plus supporter les coups de son agresseur, la dame est tombée et s’est blessée à la tête. Les touristes ont appelé à l’aide. Ce qui a mis en fuite les deux malfaiteurs qui ont préféré laisser le sac de la vieille dame. La police de Grand-Baie a été alertée. Les deux victimes, sous le choc, ont dû être conduites dans une clinique pour les premiers soins. Le Chypriote a été admis en salle et son épouse à l’unité des soins intensifs. Il est prévu que les touristes quittent le pays au mois de décembre.

Les limiers de la police criminelle de Grand-Baie et ceux de la Field Intelligence Unit ont été immédiatement mis sur cette affaire. Les policiers ont visionné les caméras CCTV à Grand-Baie de 20 à 21 heures. Comme le lieu où s’est produit l’agression n’est pas couvert, les limiers ont visionné les lieux aux alentours. Ils ont pu repérer une mobylette suspecte. Celle-ci roulait avec les feux éteints. Elle n’est aperçue que pendant quelques minutes et n’est pas visible sur les autres enregistrements. Les malfrats auraient emprunté les rues latérales pour ne pas se faire repérer, soupçonnent les policiers. Les deux hommes sont toujours recherchés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !