Faits Divers

À Goodlands : Rs 2 M de cuivre et d’argent récupérés : deux arrestations

Les deux suspects arrêtés.

Joli coup de filet de la Criminal Investigation Division (CID) de Goodlands dans la journée du vendredi 26 juillet. Des objets volés en cuivre et argent, estimés à Rs 2 millions, ont été découverts dans un entrepôt à Goodlands. Les enquêteurs de la CID ont procédé à l’arrestation de deux suspects. Un autre complice, un camionneur ayant transporté les objets volés, est activement recherché.  

C’est suite à des renseignements recueillis par les limiers de la CID qu’une descente a eu lieu, dans le cadre de l’opération Sudden Fall. La police a ciblé, à Cottage, un entrepôt qui stockait des « Scrap Metals ». Sur les lieux, la police a repéré des barres en argent et en cuivre. Au total, il y en avait pour une 1,8 tonne. 

Face à la police, l’un des suspects, Sooriaduth Magun, 42 ans, le gardien des lieux, a expliqué avoir enlevé les métaux à plusieurs reprises. Il dit les avoir remis à l’autre suspect, Kevin Sumputh, 36 ans. Interrogé, ce dernier prétend qu’il avait acheté ces pièces de métal, mais qu’il ignorait que c’étaient des objets volés. Lors de la perquisition, des sacs en raphia contenant les objets en cuivre et en argent ont été récupérés. 
Au cours de l’enquête, les hommes du sergent Nair ont appris du gardien que ces objets en métal étaient destinés à être fondus. Ce dernier avait demandé à un camionneur de les transporter dans un entrepôt appartenant au suspect Kevin Sumputh. C’était pour éviter d’attirer l’attention sur lui que le camionneur avait demandé de placer les objets métalliques dans des sacs en raphia pour faire croire qu’il s’agissait de déchets. Le camionneur a ensuite vendu les métaux à Sumputh. 

Dans la matinée du vendredi 26 juillet, lors d'un inventaire, une responsable de la compagnie a découvert que quatre tonnes de cuivre avaient disparu.  L'exercice a aussi révélé la disparition de produits en or et en argent. Ces métaux étaient censés être utilisés comme matière première pour la fabrication de bijoux de valeur. L’usine détient un permis de fonderie de métaux. Ses représentants ont confirmé que ces produits appartenaient à la compagnie.

Le suspect Sumputh était fiché à la police pour des cas de recel. Ce sont les renseignements obtenus par l'équipe de la CID de Goodlands, dirigée par le surintendant de police  Gukhool, qui ont mené les hommes de l’inspecteur Gunga et du sergent Nair sur la piste des suspects. Ce samedi, ces derniers seront présentés devant la Bail and Remand Court. Des accusations provisoires de 'larceny by person in receipt of wages' et de vol seront retenues contre eux. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !