Live News

À Goodlands : Christian Jean, asthmatique, périt noyé dans la piscine de son voisin

Christian Jocelin Jean. Christian Jocelin Jean.

Fin tragique pour Christian Jocelin Jean, 49 ans. Le corps sans vie de cet habitant de Résidence Sainte-Clair, Goodlands, a été retrouvé dans une piscine chez son voisin. Le quadragénaire, qui souffre d’asthme, a péri noyé. 

Selon les premières indications, c’est après quelques verres que le drame s’est produit. En effet, le propriétaire de la maison, connu des services de police, a expliqué aux enquêteurs que la victime est un proche. Mardi soir, ce dernier est venu chez lui pour picoler. Le résident des lieux affirme que vers 2 heures du matin mercredi, il a pris congé de Christian Jean qui était ivre. Il n’imaginait pas que ce dernier allait monter au premier étage de sa maison où une piscine vient tout juste d’être aménagée.

Ce n’est que dans la matinée que le corps de la victime a été retrouvé au milieu de la piscine. Il était en position debout et avait encore ses vêtements sur lui. Dans sa poche arrière, il y avait un inhalateur. La police de Goodlands, les limiers de la CID et les éléments du Scene of Crime office ont été mandés sur les lieux. L’autopsie pratiquée au cours de la journée a attribué la mort de ce père de famille à une asphyxie due à la noyade.

Cette perte subite a bouleversé sa famille. Jérôme, le frère de la victime, soutient que Christian est asthmatique. « Il a toujours eu des problèmes d’asthme. Mardi, il a bu quelques verres chez le voisin et nous ne savons à quel moment il s’est rendu à la piscine », lâche-t-il en larmes. Nicolas, un autre proche de la victime, explique qu’un peu plus tôt mardi, il avait vu Christian. « Il était en train de manger. Puis, il est venu me demander Rs 50 pour qu’il aille prendre un verre », nous dit ce dernier.

« Il était sous l’influence de l’alcool quand il s’est rendu chez le voisin. Sa plass kot ena piscine la, li pas abitier aller labas. Ena enn danger labas », poursuit-il. Selon lui, Christian a été pris d’une crise d’asthme, « sous l’effet de l’alcool, couplé avec une crise d’asthme, il est peut-être tombé dans l’eau et n’a pu s’en sortir », ajoute Nicolas. Aux dires de ce dernier, il y a une semaine, la victime a été pris d’une crise. « Il avait été admis et venait tout juste de sortir de l’hôpital. Et pas plus tard que lundi, il me disait qu’il ne se sentait pas bien. Je lui ai conseillé d’aller au dispensaire pour des soins. Il m’a écouté et en revenant il m’a montré les médicaments qu’il avait reçus. Aujourd’hui, il meurt de façon tragique ». Les funérailles de la victime sont prévues pour ce jeudi. « Il a deux fils qui sont en prison. J’espère que le centre pénitencier leur accordera une permission, ne serait-ce que pour 10 minutes », lâche Jérôme. 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !