Live News

Goodlands : Ashock Sonah, 81 ans, réparateur de vélos, ne connaît pas le confinement

Les vélos, il en connaît un rayon, ce « mekanisien bisiklet ». Sous la pluie battante, alors que nous sillonnons les routes pour tâter le pouls du pays passé une deuxième fois en confinement, c'est lui que nous apercevons, à Goodlands, le bon Ashok, comme ses amis l'appellent. 

De son vrai nom Bijay Sonah, cet homme de 81 ans ne fait pas son âge.  Il a fière allure et est en très bonne forme. Il s’active dans son petit atelier, même s’il n’a pas grand-chose à faire quand nous le rencontrons. Il nous raconte que son atelier de réparation de bicyclettes n’a pas fermé avec le confinement. Il a travaillé chaque jour afin de dépanner des travailleurs. 

Alors que nous sommes toujours chez lui, un client arrive avec sa bicyclette. Plus le temps de faire un brin de causette avec nous, il se remet tout de suite au boulot, outils en main. 

Ce métier, il nous confie l’avoir appris de son père : « Depi mo zanfan mo fer sa, apre lekol mo al dan latelie ». Un métier, qui est aussi sa passion depuis son enfance.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !