Actualités

Glissement de terrain à La-Butte : Le site de l’effondrement stabilisé et comblé»

metro Un mur de soutènement ainsi qu’un nouveau drain seront construits.

Les ouvriers de la société indienne Larsen & Toubro (L&T) vont stabiliser le site où l’effondrement s’est produit, dimanche matin, pour ensuite combler le cratère avec de la terre, des pierres et ensuite du béton. C’est ce qui ressort d’une ‘site visit’ des représentants du Metro Express Ltd (MEL), de la Japan International Cooperation Agency (JICA) et de la société en charge de la réalisation du projet Metro Express.

La situation, qui, semble-t-il, n’inspire aucune inquiétude, sera bientôt résolue dans les jours à venir. Les ouvriers de Larsen & Toubro ont déjà placé des couches de béton afin de retenir la surface qui s’était effondrée dimanche matin. Le béton, qui a été mis en couches, vise à assurer un contrepoids pour soutenir le lieu de l’incident. Une fois les travaux du Metro Express terminés dans cette région, un exercice de remplissage sera effectué afin de combler le site de l’effondrement.

Un barrage s’est effondré vers 6 h 30, dimanche matin, sur le chantier du Metro Express à La-Butte. Aucun blessé n’est à déplorer. L’incident, qualifié de « mineur » par MEL, était superficiel. De la terre, des pierres, ou encore du béton seront utilisés pour renforcer la zone.

Mais qu’est-ce qui prouve que les averses provoquant un glissement de terrain n’affecteront pas les structures du Metro Express dans cette partie de la capitale ? Lors d’une site visit dans la région, lundi après-midi, le CEO de MEL, Das Mootanah, a fait ressortir que le design du projet est «safe» et que toute la réalisation du Metro Express est conforme aux recommandations de la Geotechnical Unit du ministère des Infrastructures publiques. C’est, précise-t-il, l’eau qui est à l’origine de ce petit problème localisé.

« Metro Express Ltd, le National Disaster and Risk Reduction Management Centre, la National Development Unit, et les autres organismes concernés, tiennent régulièrement des réunions pour gérer les problèmes qui interviennent lors de l’installation du réseau de Metro Express », a fait ressortir Das Mootanah. Ce dernier était en compagnie de Ken Ichikawa, représentant du département géotechnique du ministère des Infrastructures publiques et d’Arun Singh, Project Director  de L&T. Antonio Coantic, Project Manager de MEL a, quant à lui, rassuré les habitants concernant les travaux. « L’incident survenu dimanche était assez mineur. 370 mètres cubes de béton ont été coulés. Un mur de soutènement sera érigé pour renforcer tout le côté longeant la rue Maupin et il y aura un nouveau drain. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !