People

Gitanjalie Jhottee : de l’aquarelle sur des notes de musique

Gitanjalie Jhotee Gitanjalie a appris la guitare en autodidacte.

Gitanjalie Jhottee est une artiste née. À 19 ans, la jeune femme peint et joue de la musique. Elle caresse maintenant le rêve d’exposer  ses peintures un jour en solo.

En attendant, elle fait régulièrement découvrir au public la personne talentueuse qu’elle est lors d’activités organisées par le Shiva Yoga Center. Rencontre avec cette jeune artiste qui a plusieurs cordes à son arc.

Elle fait partie des artistes émergents de sa génération. Bourrée de talents, Gitanjalie Jhottee voue une passion dévorante pour la peinture.

Tout commence quand elle était petite. Aussi loin que remontent ses souvenirs, elle se voit avec ses boites de crayons : « Depuis que je suis petite, j’aime dessiner comme tous les enfants d’ailleurs. Mais petit à petit, le dessin a pris une place importante dans ma vie. Tant et si bien que je ne délaissais que très rarement mes crayons », nous raconte cette habitante de Vallée des Prêtres.

Encouragée par ses proches, la petite fille se lance un défi : « J’avais 11 ans, quand j’ai participé pour la première fois à un concours de dessin. Le concours avait pour thème la population de l’air. J’ai fait de mon mieux et j’ai pris la 8e place. »

Fréquentant le Mada-Ul Islam Girls’ College à Port-Louis, Gitanjalie optera pour les arts dans la poursuite de son cursus : « Au collège, j’ai vraiment eu l’occasion de parfaire mes connaissances. J’ai pu  apprendre de nouvelles techniques, notamment l’acrylique, la peinture à l’huile et les techniques mixtes. Mais l’aquarelle demeure ma technique de prédilection. »  

La jeune artiste prendra part en équipe avec ses autres camarades de classe à un concours de dessin au niveau national. « Le concours était sur le thème du recyclage. C’était une très belle expérience de travailler en équipe. Nous avions pris la 10e place. » Mais la vraie consécration viendra lors du concours annuel de peinture qu’organise le Shiva Yoga Center : « J’étais encore au collège et j’ai voulu tenter m’a chance. Je me suis inscrite et à ma grande surprise, je suis arrivée en deuxième position. »

En 2017, elle finira par frapper fort en remportant cette fois le concours dans sa catégorie. « J’ai tenu à participer une fois de plus à un concours. C’était une bonne décision, car la chance m’a souri à nouveau. J’ai remporté le premier prix de ce concours l’an passé. J’avais choisi de peindre une fille faisant du vélo pendant qu’un garçon la poursuivait. »

Gitanjalie Jhottee fait de la peinture depuis qu’elle est toute petite.
Elle a remporté plusieurs concours de peinture.

Pour ce concours, Gitanjalie a tenu à rester fidèle à sa technique, à savoir l’aquarelle. « Mais pour ajouter un brin d’originalité, j’ai ajouté un peu de crayonnage. C’est peut-être cela qui a joué en ma faveur. »

Quels plans a-t-elle pour le futur ? La jeune femme envisage une exposition de ses peintures en solo. « C’est effectivement un rêve que je caresse, parce que j’ai des peintures qui ne demandent qu’à être mises en lumière. »

Mais le talent de Gitanjalie ne se limite pas qu’à la peinture. Elle excelle aussi dans la musique. « J’ai appris les bases de la guitare à l’église. Puis une amie m’a un peu aidée avant que je me mette à apprendre par moi-même les notes de musique sur YouTube », affirme-t-elle. Elle est fière aujourd’hui de pouvoir lire une partition et jouer le morceau. Cet instrument de musique lui permet de s’ évader, dit-elle.