Actualités

Gestion de fonds par le Syndicat des sucres : des petits planteurs de canne réclament une commission d’enquête

Faute d’une enquête financière sur le Syndicat des sucres, le mouvement des petits planteurs réclame une commission d’enquête sur cette institution.

Le mouvement des petits planteurs continue sa croisade contre le Syndicat des sucres. Lors d’une conférence de presse, tenue hier, Pradeep Jeeha, un des porte-parole du mouvement, s’en est une nouvelle fois pris au Syndicat des sucres, qui, selon lui, a été « pris en otage »  par les raffineurs. « Nous avions initialement réclamé une enquête financière, mais cela n’a pas été fait. Nous demandons l’institution d’une commission d’enquête sur la gestion de l’argent des petits planteurs de canne par le Mauritius Sugar Syndicate », a-t-il déclaré. Il a ajouté que si cette requête est agréée, les membres de ce collectif iraient déposer devant une telle institution.

Les discours tenus par certains dirigeants politiques à l’occasion des rassemblements du 1er mai, ont également été commentés par Pradeep Jeeha. Il a notamment évoqué la promesse du leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, de faire augmenter le prix de vente de la bagasse à Rs 2 500 la tonne. « Il s’agit d’une de nos revendications principales depuis un an », a-t-il fait ressortir. En revanche, il s’est dit sceptique en ce qui concerne l’annonce du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, sur une étude sur le secteur du sucre effectuée par la Banque mondiale. « Il s’agit d’une énième étude », a-t-il avancé. Il a également déclaré que les membres de ce mouvement ont eu une rencontre avec le consultant de la Banque mondiale, mais que la réunion s’est révélée infructueuse.

Pradeep Jeeha a également critiqué l’utilisation des fonds du Sugar Insurance Fund Board (SIFB) par le gouvernement. « Le SIFB a indiqué n’avoir plus que deux milliards de roupies dans ses caisses. Nous faisons appel à la responsabilité du gouvernement », a-t-il lancé. Kailash Ramdharry, autre membre du mouvement, a, quant à lui, annoncé la tenue d’une manifestation, le mercredi 22 mai, dans les rues de la capitale. Il a appelé à une forte mobilisation de la communauté de petits planteurs.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !