Live News

Géraldine Hennequin-Joulia (Idéal Démocrate) : «Ce n’est pas le sujet de préoccupations des Mauriciens aujourd’hui»

Géraldine Hennequin-Joulia.

« Toutes ces excitations qui accouchent d’alliances relèvent de la cuisine interne des partis. Ce n’est certainement pas le sujet de préoccupations des Mauriciens aujourd’hui. Nous avons d’autres priorités avec la crise économique et sociale que provoque le Covid-19. Le temps a donné plus vite que prévu raison à Ideal Démocrate de ne pas suivre cette opposition-là le 13 février à Port-Louis », déclare Géraldine Hennequin-Joulia.

« Je maintiens que nous avons aujourd’hui toute une classe politique prédatrice qui a maintenu le système politique figé depuis des années. Et ceux qui disent représenter la jeunesse au sein de ces partis se rangent en ordre de bataille derrière ces postures nombrilistes », ajoute-t-elle.

Son parti, qui a vu le jour il y a quelques semaines, se concentre, dans un premier temps, sur la ville de Curepipe où Idéal Démocrate compte aligner 20 candidats aux élections municipales. « Le bien-être des villes est-il vraiment leur préoccupation ? J’en doute. Quel est leur vrai projet à part de qui se partagera les postes ? Cela montre à mon sens à quel point ces leaders, tous autant qu’ils sont, au pouvoir ou voulant faire l’opposition, sont déconnectés du peuple », affirme Géraldine Hennequin-Joulia.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !