Live News

Gare Victoria : un grand déménagement dans la grogne et la colère

Gare Victoria Avec les travaux, les arrêts d’autobus, les taxis et les marchands ambulants seront déplacés.

Les travaux en vue de transformer l’actuelle gare routière de Port-Louis en le Victoria Urban Terminal débutent ce samedi 14 septembre. Ceux qui y opèrent, notamment les marchands ambulants, les chauffeurs de taxi et les opérateurs d’autobus doivent quitter les lieux d’ici la fin de cette semaine.

La gare Victoria de Port-Louis desservant le Sud du pays ainsi que les places réservées aux taxis opérant à proximité seront fermées à partir du samedi 14 septembre. Raison : le début des travaux dans le cadre du projet Victoria Urban Terminal. Les travaux pour la construction du pont reliant le terminal à la station de métro prendront fin en mai 2020. 

Quant au terminal, il devrait être terminé d’ici septembre 2021. Cependant, des travaux de construction de Victoria square se poursuivront jusqu’en février 2022. Conséquence : avec tous ces travaux programmés sur le long terme, les arrêts d’autobus et taxis seront déplacés. Idem, pour les marchands ambulants. 


bus
Là où des autobus seront déplacés.

C’est quoi le Victoria Urban Terminal…

Il s’agit d’un projet au coût de Rs 1,85 milliard visant à transformer la vieille gare Victoria de Port-Louis en un complexe moderne qui sera connu comme le Victoria Urban Terminal. 

Ce projet, qui s’étalera sur une superficie de 5,25 arpents, abritera un terminus comprenant 22 stands, des bureaux sur 2 992 m2, une aire de stationnement de 400 places sur 2 200 m2, un Victoria Market sur 7200 m2, un Victoria Shopping Centre sur 8 480 m2, un supermarché sur 2 448 m2, un espace pouvant accueillir quelque 1 000 marchands ambulants sur 7 234 m2, un espace pour les taxis et un Food-court de 1 049 m2. La station du Métro Express sera implantée à proximité. Il est prévu qu’au quotidien entre 50 000 et 100 000 passagers devraient transiter par le Victoria Urban Terminal. Les travaux devront prendre fin d’ici septembre 2021.


Moratoire de trois mois

maya nazir
Maya Kalyanee et Nazir Mohamudally.

Ce déplacement suscite la grogne et la colère des marchands ambulants opérant à la gare Victoria. Ils contestent leur relogement à la gare du Nord, au Jardin de la Compagnie et à l’arrière de la place Decaen. Ils réclament un moratoire de trois mois. 

Maya Kalyanee affirme qu’elle a appris la nouvelle à travers la radio. « Je ne sais pas comment cela va se passer. Attendons voir », lance cette dame toute bouleversée. 

Nazir Mohamudally est pessimiste. « Nous aurions voulu pouvoir travailler ici jusqu’à décembre. Quand on nous a relogés ici, il a fallu un an pour refaire notre clientèle. Maintenant, on doit partir ailleurs. Et ce n’est pas évident. Les autorités ne réalisent pas que c’est cela notre gagne-pain », déplore ce marchand ambulant. Il soutient que « la vente connaît une hausse pendant la période festive de décembre. De ce fait, les marchands ambulants sont disposés à s’en aller en janvier. » 


Passagers dans le flou 

serge
Serge Antoine.

Les personnes qui prennent le bus à la gare Victoria sont dans le flou le plus total. Elles ne savent pas vraiment où les autobus seront stationnés. « Il faut une campagne d’explications. On est nombreux à ne pas savoir où prendre le bus désormais. J’ai comme l’impression que les choses ne feront que se compliquer davantage », lance Sarita qui travaille à Port-Louis. 

Même si les habitudes seront perturbées, il y en a ceux qui croient que tout ce remue-ménage est inévitable. « Cela fait 40 ans que je prends le bus ici. Il était temps de rénover la gare Victoria. Je crois que les gens auront une période d’adaptation », conclut Serge Antoine. 


Commerces affectés   

dorine
Dorine Maunick.

Il n’y a pas de doute que les commerces se trouvant aux alentours de la gare Victoria seront affectés par les travaux de construction du Victoria Urban Terminal. 

David Lee qui y vend des nouilles ne cache pas ses appréhensions. « Les travaux dureront deux ans. Il y aura de la poussière partout. Cela ne va pas attirer les gens à manger dans les environs immédiats », estime ce dernier. Il tient à préciser que le déplacement de la gare ne sera pas en faveur de petits commerces. « Il y aura de moins en moins de personnes qui y seront de passage. On va devoir tirer le diable par la queue pour le loyer », se désole-t-il. 

Comme lui, Dorine Maunick abonde dans le même sens. Cette gérante d’un magasin explique que déjà en temps normal, les commerces ont du mal à avoir un bon chiffre d’affaires. « Avec ces travaux, la situation s’empirera. Sauf qu’on ne peut rien faire, car il s’agit là d’une décision gouvernementale », lance notre interlocutrice.  

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor