Live News

Gare aux conducteurs sous influence de stupéfiants : les Drug Tests sont au banc d’essai par la police

Une démonstration à des policiers.

Les conducteurs sous l’influence de stupéfiants n’ont qu’à bien se tenir. Les Drug Tests sont au banc d’essai, soit après la promulgation des amendements à la Road Traffic Act, le 1er juin dernier. Deux catégories de drogues ont été identifiées. En premier lieu, l’héroïne, le cannabis, la cocaïne, l’ecstasy, le LSD et la drogue synthétique. Ensuite, certains médicaments, dont la limite ne pourra être dépassée par un automobiliste.

Tout est fin prêt pour que les Casernes centrales déclenchent les opérations en vue de traquer les chauffeurs conduisant sous l’influence de la drogue. Une quarantaine de policiers ont déjà été formés alors que des séances de formation se font quotidiennement pour d’autres. Tous ont eu l’occasion de se familiariser individuellement avec les kits conçus et destinés à détecter les conducteurs conduisant sous l’effet de substances intoxicantes et de drogues.

Drug test

Si un policier a le moindre soupçon qu’un conducteur est sous l’influence de l’alcool, il peut dans un premier temps lui faire passer des tests de faculté. C’est-à-dire sur sa concentration, par exemple, se tenir debout tout droit ou faire quelques pas sans faire des zigzags. Ensuite, il sera soumis à un test salivaire, dont les résultats tomberont quelques minutes après.

Par ailleurs, certains médicaments sur prescription sont également concernés lors des ‘Test Drugs’. Les limites sont les suivants :  pas plus de 50 microgrammes de clonazepham par litre de sang, pas plus de 300 miligrammes pour le flunitrazepam, 550 microgrammes pour le diazepam, 100 microgrammes pour le lorazepam, 500 microgrammes pour la méthadone, 80 microgrammes pour la morphine et 300 microgrammes pour l’oxazepam.

Ceux trouvés coupables risquent une peine ne dépassant pas huit ans de prison ou une amende n’excédant pas 75 mille roupies. 
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !