People

Gaëtan Li, l'ambassadeur des handisportifs

Gaëtan Li
Gaëtan Li a introduit le ‘blind tennis’ à Maurice. À 58 ans, il est l'un des 63 classificateurs internationaux visuels pour le compte de l'International Paralympic Committee (IPC). Depuis septembre dernier, notre compatriote siège également au  comité de l'International Blind Tennis. Son père voulait qu'il soit médecin. Mais, Gaëtan voulait lui, sortir des sentiers battus. « Je voulais  étudier la médecine mais pas dans le sens traditionnel du terme. C'est pour cette raison que je me suis lancé dans l'optométrie. J'ai toutefois hésité entre l'art dentaire et l’optométrie. Mais je ne regrette pas mon choix », dit-il. Après ses études à l'université de Glasgow en Écosse, Gaëtan travaillera à Londres pendant cinq ans. Il rentrera à Maurice en 1985. Un an plus tard, il fera une rencontre qui va changer sa vie. « En 1986, on m'avait invité à faire une causerie à l'occasion de la décennie des Nations Unies pour les personnes handicapées. Je devais parler sur l'handicap visuel. Après mon exposé, un homme est venu me voir pour me demander de lui donner un coup de main. C'était Reynolds Permal, le président de l'association Lizie dan la main. Et depuis, je suis le conseiller technique de l'association », ajoute-t-il. Militant pour la cause des handisportifs au sein de cette association, notre optométriste s'embarquera dans une toute autre aventure. « En 2005, c'est à la demande de Reynolds que j'ai bénéficié d'une formation pour être classificateur national pour le compte de l'IPC », nous dit-il. Mais l'aventure ne faisait que commencer, parce que dix ans après Gaëtan aura une autre agréable surprise. Une fois de plus Reynolds Permal l'encouragera à devenir classificateur international toujours pour l’IPC. « À l’époque il n’y en avait que 42 dans le monde. C'était un club très select qui ne recrutait que  tous les quatre ans. Et rien que pour 2015 il y avait plus de 3000 entrées. Au final 25 ont été sélectionnés et j'étais parmi les 21 qui ont passé le test », souligne-t-il.

Voyages

Et depuis, Gaëtan Li a effectué plusieurs voyages aux quatre coins du monde.  « Depuis ma nomination comme classificateur international, j’ai été aux Grosseto 2015 IPC Athletica Grand Prix en Italie. J’ai aussi été à Vilnius en Lithuanie pour le Goalball European Championships Men & Women du 5 au 8 juillet. J'irai à Hangzhou en Chine du 4 au 10 novembre pour l’IBSA Goalball Asia Pacific Championships. Il est vrai que j’aime les voyages. Mais je n'aurais jamais pu imaginer voyager autant et qui plus est pour aider les handisportifs », ajoute-t-il. Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Gaëtan Li siège aussi depuis septembre dernier à l’International Blind Tennis Association (IBTA). « Cette année, j'ai contribué à introduire le Blind Tennis à Maurice. En septembre j'ai assisté à un congrès international en Italie. J’ai fait là-bas une présentation sur l’handicap visuel, la classification visuelle et le Blind Tennis. Suite à cette présentation, j'ai été élu à l'unanimité sur le Conseil de l'exécutif. Désormais, je suis responsable de la recherche et du développement du Blind Tennis sur le plan international », précise notre interlocuteur. Gaëtan considère ses consécrations comme un honneur pour Maurice. « Pour moi, c'est plus qu'une satisfaction personnelle. C'est une fierté pour le pays et surtout pour la cause des handisportifs. Et si tout se passe pour le mieux, je souhaite continuer dans la même voie et devenir le prochain directeur régional de l'IPC. D'ailleurs, je suis un des prétendants favoris pour ce  poste », dit-il humblement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income