People

Gaëtan Abel : «Faire des heureux autour de moi»

Gaëtan Abel

La musique est son compagnon de route depuis quarante ans. Gaëtan Abel, 60 ans, est le président du National Arts Fund depuis un an. Il est également consultant en événementiel. Il a été chanteur, avant de devenir auteur-compositeur. C’est un époux, un père et un grand-père comblé.

Abel

Abel

Gaëtan Abel a vu le jour à Flacq. Il est le benjamin d’une fratrie de six enfants. « Mes deux frères et trois sœurs sont nés à Port-Louis, pas moi. Avant ma naissance, mon père avait pris de l’emploi sur l’établissement sucrier de Flacq », raconte-t-il. Il a ensuite fait sa scolarité au collège Bhujoharry, à Port-Louis. À 13 ans, il chantait dans la chorale de l’Immaculée-Conception.

À 18 ans, il commence à s’intéresser à d’autres styles. Il intègre ainsi le groupe culturel de l’Institut pour le développement et le progrès (IDP). Il a l’occasion d’être l’interprète de Gale Gale, écrit par Marcel Poinen. « La musique m’a toujours accompagné », dit-il. Il a aussi fait partie de l’équipe organisatrice du Jump Around Youth Concert.

Abel

Abel

Gaëtan Abel est président du National Arts Fund depuis un an. « Pour mettre en place cette mesure budgétaire de 2017, il fallait trouver quelqu’un doté d’une sensibilité artistique et ayant une capacité de gestion. Il se trouvait que je répondais aux critères. Je préside donc le comité qui valide et alloue des fonds pour aider les artistes à réaliser leurs projets », explique-t-il. Quel est son but ? « Je souhaite faire des heureux autour de moi. »

Abel

Jeune, il s’intéresse également à l’art dramatique. Ainsi, dans les années 80 et 90, la possibilité de participer aux comédies musicales se présente. « La comédie musicale me permettait de pratiquer mes deux passions, notamment le théâtre et la chanson. » En 1987, le metteur en scène Patrick Pongahet recherche des artistes mauriciens pour monter la comédie musicale rock américaine Hair. Elle est adaptée pour l’axe Maurice-Réunion et s’intitule Hair 87. Sur cette photo, il joue dans la comédie musicale Challenge.

Après ses examens du Higher School Certificate, il se fait embaucher dans le secteur de la construction. Il commence comme Clerk et touche à la comptabilité. Il décroche aussi un diplôme en comptabilité. 1990 marque un tournant dans sa vie. Il devient Events Executive pour une agence événementielle très connue à Maurice. Cinq ans après, il devient Events & Marketing Manager pour le Port Louis Waterfront. Il occupe ce poste pendant seize ans. Il décide d’entamer un Master in Business Administration en 2002 et le termine en 2004. « La Mauritius Chamber of Commerce and Industry a pris en compte mes années d’expérience et a accepté que je fasse une MBA, même si je n’avais pas une licence. J’avais tout appris sur le terrain. Une MBA me permettait de mieux comprendre la gestion. » Sur cette image, il parle à un agent de sécurité au Port Louis Waterfront pour l’organisation.

Pou Twa est le seul et unique album de Gaëtan Abel. Il l’a fait pour lui ! « J’ai toujours chanté. Ce n’est qu’à  l’âge de 22 ans que je me suis mis à écrire et mieux composer. J’étais membre des groupes tels que Group Folklorik de Port-Louis, Lavwa Later et Kiltirel IDP. Je n’ai jamais ressenti la nécessité de lancer un album jusqu’en 2011. Le besoin de léguer un héritage musical s’est fait sentir. » L’album est sorti en 2011. « Je ne sais si je pourrai sortir un deuxième album », confie-t-il.

Abel

« La famille occupe une place très importante dans la société, surtout dans ma vie. Elle a toujours été présente dans les hauts et bas de ma vie professionnelle et artistique. Nous organisons souvent des sorties et des randonnées avec les enfants. Leur consacrer du temps a toujours été ma priorité. Peu d’artistes parviennent à maintenir une vie familiale stable d’ailleurs », dit-il. Il est père de deux filles, Aurélie et Julie. Aurélie est mariée et a deux enfants. Julie complète actuellement sa thèse pour son doctorat. Son épouse Magda est aussi sur la photo. Le 27 février, ils vont célébrer leurs 32 années de mariage.

Abel

Grâce à l’IDP, Gaëtan Abel fait du social, et ce, depuis qu’il a 15 ans. Il participait et chantait lors des activités sociales. Il y a deux ans, ce membre du Mouvement pour le progrès de Roche-Bois a contribué à organiser un événement pour marquer la Journée mondiale du refus de la misère. L’accent est, entre autres, mis sur l’éducation des enfants.

Abel

« Mes deux petits-enfants représentent une joie inexplicable. Quand nous avons nos enfants, leur éducation, leur bien-être et le fait qu’ils réussissent leur vie sont notre priorité. Nous souhaitons aussi le meilleur pour nos petits enfants, mais leur présence dans notre vie a une tout autre dimension », indique cet habitant de Pointe-aux-Sables. Théa a 8 ans et Mathis 3 ans. Gaëtan Abel indique que cette photo a été prise à l’occasion de la première communion de Théa. Cela symbolise ainsi la transmission des valeurs morales et religieuses.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !