People

Gaël Harmance : le flair des affaires

Gaël Harmance Gaël Harmance a quitté son travail pour monter son entreprise.

Les Mauriciens sont réputés pour leur sens du système D. D’autres diront plutôt qu’ils ont le flair des affaires. Gaël Harmance fait partie de cette dernière catégorie. Avec son partenaire d’affaires Dario Angeline, ils ont monté leur petite entreprise D&G Contracting Services Co. Ltd.

De la vente de climatiseurs à la maintenance en passant par des réparations, ils forment le duo parfait pour trouver des solutions pour rafraîchir les espaces de vie. L’hiver, qui a officiellement démarré le mercredi 15 mai, est la saison idéale pour la révision des climatiseurs voire leur installation avant que l’été ne frappe dans quelques mois, alors que les réparations se font plutôt pendant la saison chaude.

Âgé de 31 ans, Gaël Harmance connaît bien ce secteur pour avoir travaillé pendant une décennie au Caudan Waterfront dans l’équipe de maintenance des systèmes de contrôle des conditions climatiques. Mais avant tout c’est un rêve qu’il réalise en se lançant à son compte. « Déjà depuis le collège, je voulais avoir mon propre business et après le secondaire, je voulais apprendre le métier de mécanicien afin d’ouvrir un garage pour l’entretien et la réparation de véhicules, confie-t-il. Mes parents étaient formellement opposés et je me suis donc tourné vers l’électronique. »

Peu de temps après, Gaël Harmance s’envole pour le Royaume-Uni afin de découvrir les possibilités d’emplois. L’aventure tourne court, il retourne à Maurice et se fait embaucher au Caudan Waterfront tout en suivant une formation dans la filière électrique. « Finalement, cette formation m’a beaucoup aidé pour tout ce qui est électronique dans les climatiseurs. »  

L’an dernier, il prend la dure décision de se séparer de son boulot à plein temps pour monter son affaire. « Chaque année, je repoussais la date pour quitter mon job et me lancer à mon compte. L’année dernière, j’ai pris la très difficile décision de le faire et je ne regrette rien », dit-il.

Il n’a aucun souci à travailler avec son partenaire Dario Angeline, très doué pour tout ce qui est mécanique, bien que ce dernier  soit de 20 ans son cadet.  

Chacun expert dans son domaine, le tandem arrive ainsi à offrir un service de qualité de bout en bout. Gaël Harmance et son épouse s’occupent de la gestion et de la prise de rendez-vous. Par la suite, les deux partenaires se rendent chez les clients afin d’effectuer un constat et dresser un bilan des travaux à effectuer.

« Au départ, Dario avait des contacts et des clients. Mais depuis et à travers le bouche-à-oreille, nous sommes souvent sollicités. Il nous faut désormais absolument faire un planning pour les interventions», explique Gaël Harmance.

Le flair du jeune homme est payant puisque le nombre d’habitations pourvues en climatisation ne cesse d’augmenter. « Auparavant, quand on voyait une maison équipée d’un climatiseur, on concluait vite que le propriétaire devait être très riche. Ce n’est plus le cas maintenant. Grâce à la vente à tempérament et à la chaleur de plus en plus étouffante, les gens n’hésitent pas à investir dans un climatiseur », souligne-t-il.

Certes, ces appareils sont énergivores mais en bien calculant la superficie d’une pièce, sa position par rapport au soleil couchant, l’humidité ambiante, et par rapport au lieu, il explique qu’on peut déterminer la capacité optimale d’énergie nécessaire. Il ajoute qu’à Maurice, on utilise la British Thermal Unit (BTU) comme unité d’énergie frigorifique.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !