Actualités

Future Textiles : les actifs de la compagnie mis en vente

Future Textiles L’usine de Ram Mardemootoo.

Le Receiver and Manager Rajeev Basgeet de PricewaterhouseCoopers (PWC) a mis les biens de la compagnie de Ram Mardemootoo en vente. La date butoir est fixée pour le 15 mai.

Après un problème de liquidités et un chômage technique imposé aux employés, une vingtaine des actifs de Future Textiles ont été mis en vente. Parmi ceux-ci, on retrouve des machines à coudre à aiguille unique et double, des machines de verrouillage ainsi que d’autres machines textiles. Plusieurs véhicules et motocyclettes, ainsi que des accessoires et autres biens appartenant à la compagnie ont été également mis en vente.

Pour pallier à ce manque de finances, PWC invite les intéressés à prendre contact avec eux pour un exercice d’appel d’offres concernant les biens de Future Textiles. La firme PwC a fixé au 15 mai l’arrêt de cet exercice. En déficit de liquidités, la compagnie est tombée en ruines début mars. Pourtant, dans le rapport financier du 30 juin 2018, il est indiqué que la compagnie a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 160 959 040 ainsi qu’un profit de Rs 13 millions. Incorporée le 10 juin 2009, Future Textile Ltd a pour actionnaire l’ancien député Ram Mardemootoo et son fils Logissen Mardemootoo. Ce dernier, plus connu sous le nom de Kishen, possède 218 actions de la compagnie. Son père, lui, n’en possèdant que deux.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !