Live News

Fuite d’huile du Wakashio : Ramgoolam «consterné» et «indigné»

«Ces photos ne sont pas seulement celles de la consternation mais aussi celles de l’indignation». C’est la première réaction du leader du Parti travailliste(PTr), Navin Ramgoolam, ce jeudi après-midi 6 août, après le déversement de carburant du MV Wakashio dans le lagon de Pointe-d’Esny.

L’ex-Premier ministre a réagi dans une publication sur sa page Facebook. Navin Ramgoolam écrit que «depuis le 25 juillet ce navire échoué sur nos récifs aurait dû mobiliser l’attention et surtout les ressources compétentes de vrais experts qui auraient pu régler cette situation devenue aujourd’hui un drame écologique».

Selon le leader des rouges, les ONG et l’opposition ont pourtant alerté maintes fois sur cette menace.
Navin Ramgoolam se dit inquiet pour l’image du pays. «Mais, quelle image allons-nous projeter : une île Maurice victime par négligence et incompétence d’une marée noire ?».

« Et ce slogan SUS MORIS?Sustainable? Arrêtons les plaisanteries de mauvais goût et les dépenses inutiles,il faut sauver notre île! », souligne Navin Ramgoolam.

Il affirme que «non seulement nos frontières restent fermées aux étrangers, ce qui nous éloigne chaque jour de nos clients touristes qui nous délaissent désormais pour les Seychelles ou les Maldives».

Le leader des rouges écrit que le parti a «toujours eu à cœur le développement d’une île Maurice Durable : il y va de l’avenir de notre nation !»
Navin Ramgoolam appelle à la mobilisation avant qu’il ne soit trop tard.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !