Live News

Fuite d’huile du Wakashio : «Nou pas expert, nou guide par seki expert dir», dit le PM

Le MV Wakashio contient trois réservoirs et un réservoir qui contenait 1180 tonnes métriques d’huile a été abîmé, les deux autres sont toujours intacts. Information fournie par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui était à Blue-Bay ce vendredi après-midi, 7 août. Ce dernier a présidé une réunion du comité de crise, suite à la fuite d’huile du Wakashion, avant de faire une déclaration à la presse.

Le chef du gouvernement précise que depuis le début les autorités ont entrepris toutes les démarches pour faire venir des experts afin de sauver le navire et l’équipage.

Répondant à ses détracteurs, Pravind Jugnauth a souligné que ce n’est pas le moment de faire de la démagogie. Les autorités sont guidées par les experts, dit-il, « Nou pas expert, nou guide par seki expert dir», a-t-il déclaré.

Selon lui, «vu les conditions climatiques, les experts ont affirmé qu’il était primordial de stabiliser le vraquier avant de commencer à pomper l’huile».

Désormais, les autorités se concentrent sur la manière de contenir l’huile, affirme le Premier ministre.

Le chef du gouvernement ajoute qu'il y a un risque d'avoir une deuxième fissure sur le navire.

Pravind Jugnauth souligne que selon la météo, ce samedi la mer sera relativement calme mais que dimanche «letan pou gate». Ce qui est «très inquiétant», dit-il.

Le Premier ministre dit espérer que les équipes puissent pomper l’huile ce vendredi et demain.

Les autorités viendront en aide aux pêcheurs

Pravind Jugnauth dit être conscient que nombreux Mauriciens sont affectés par cette situation, surtout les pêcheurs de la région. D’ailleurs, l’aide de ces derniers sera sollicitée pour aider à nettoyer les plages et le lagon. Ils seront payés par les autorités, annonce le Premier ministre.

Pravind Jugnauth a également annoncé que des fonds seront décaissés du Prime Minister's Relief Fund pour venir en aide aux personnes de la région affectée par cette fuite d’huile.

La région déclarée «restricted area»

Le Premier ministre a tenu à remercier les ONG et citoyens pour leur aide, mais a cependant souligné que la région a été déclarée «restricted area». Ainsi, on pourra se rendre sur place sous certaines conditions.

 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !