Live News

Fuite de relevés bancaires de Ramgoolam : les documents n'émanent pas de l'Icac, précise la Commission anticorruption

«L’Independent Commission Against Corruption (Icac) a pris note des récents articles de presse faisant état de facsimilés tombant sous le sceau du secret bancaire. La Commission tient à informer le public et ses partenaires qu’une enquête interne diligentée est arrivée à la conclusion irréfutable que ces documents n’émanent pas de l’ICAC», indique le communiqué de l’Icac émis ce lundi 21 octobre.

«Toutes les enquêtes de la Commission sont régies par un procédé de stricte confidentialité prévenant toute fuite éventuelle», précise l’Icac.

Rappelons que des documents sur le compte bancaire de Navin Ramgooloam à la Mauritius Commercial Bank sont en circulation, depuis le 18 octobre, dans les salles de rédaction. La MCB avait précisé ce week-end par le biais également d’un communiqué que ces «documents, qui tombent directement sous le sceau du secret bancaire, avaient été remis aux autorités dans le cadre de deux enquêtes, pour lesquelles la MBC a été tenue de coopérer».

Vendredi dernier dans la soirée, des documents bancaires et envoyés dans toutes les salles de rédaction du pays par un certain «Snowden» faisaient état de «transferts de plusieurs millions de roupies du compte bancaire du parti travailliste vers celui de son leader».

Pour sa part, Navin Ramgoolam a démenti dimanche les accusations alléguées de «transferts d’argent».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !