Live News

Fraude présumée à hauteur de Rs 25 M : des documents de la SIC saisis par l’Icac

L’Independent commission against corruption (Icac) a récupéré des documents à la fin de la semaine écoulée au siège de la State Investment Company (SIC). Cela, dans le sillage d’une fraude présumée à hauteur de Rs 25 millions. Cette enquête de la commission anticorruption vise à retracer des sommes d’argent qui auraient été transférées vers des comptes bancaires à l’étranger. Des démarches pour solliciter des Disclosure Orders concernant ces comptes sont envisagées par le Réduit Triangle.

Cette enquête de l’Icac vise à comprendre comment Rs 25 millions au minimum auraient été expédiées en différentes tranches vers des comptes à l’étranger. Cet argent émane des emprunts financiers sollicités auprès de la SIC, via l’Investment Support Program, mis sur pied en 2012. Celui-ci avait pour but d’aider des entreprises.

Des sociétés, impliquées dans des activités de leasing et opérant en tant que compagnies subsidiaires, sont principalement ciblées par l’Icac. À la suite de dénonciations par la Financial Services Commission (FSC), la commission anticorruption a enclenché des investigations depuis la fin de l’année 2021. À ce jour, des compagnies offshore et une entreprise locale placée sous administration judiciaire font l’objet d’intérêt des enquêteurs.

Suite à un communiqué public de la SIC, proposant des aides financières aux PME (Petites et moyennes entreprises), cette entreprise a fait une demande pour en bénéficier. Sauf qu’après quelque temps, la compagnie, qui a obtenu environ Rs 25 millions de la SIC, a été placée sous administration judiciaire. Selon les indications de l’Icac, l’argent aurait été transféré vers plusieurs comptes à l’étranger.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !