Live News

Fraude de plus d’un million de roupies : La vendeuse de Mado Parfums invoque son droit au silence 

Soodeepta Lungur ne parlera pas. Assistée d’un avocat, la vendeuse a invoqué son droit au silence. Elle a été arrêtée le mardi 19 octobre. Elle n’a toujours pas souhaité donner sa version des faits une semaine plus tard, soit le lundi 25 octobre. 

Cela s’insère dans le cadre de l’enquête sur le détournement de Rs 1 027 650 au préjudice d’une échoppe de Mado Parfums, installée au Super U de Grand-Baie. En détention depuis une semaine, la vendeuse est fortement soupçonnée par la Criminal Investigation Division (CID) de Grand-Baie d’être l’auteure de ce vol. 

Pour rappel que c’est après avoir noté un trou dans le compte de l’échoppe de Grand-Baie durant les six premiers mois de l’année, qu’Ingar Daood, 69 ans, le patron du groupe gérant des magasins Mado à Maurice et à La Réunion, avait porté plainte à la police dans l’après-midi du 20 juillet dernier.

Soodeepta Lungur, 32 ans, était sa suspecte n° 1. Ses collègues ont indiqué qu’elle se portait volontaire pour les dépôts bancaires. Les enquêteurs ont toutefois remarqué que seuls les chèques étaient déposés en banque, bien que la suspecte inscrivait dans le livre de comptes du magasin en avoir fait de même avec l’argent liquide.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !