Monde

France : Lyon expérimente des minibus sans chauffeur

Un service de navettes autonomes, électriques et sans conducteur, mais avec des passagers, est lancé vendredi à Lyon, dans le centre-est de la France, pour être expérimenté pendant un an, « une première mondiale » selon les responsables de l'opération.

Deux navettes de la société française Navya, dont un prototype avait été testé en 2013, doivent desservir en rotations de 10 minutes cinq arrêts de la ligne mise en service dans un nouveau quartier du centre-ville.

Longue de 1,3 kilomètre, la desserte sera ouverte au public à partir de ce week-end. Une quinzaine de personnes au total peuvent être transportées dans chaque véhicule.

« Cette période d'un an est destinée à tout tester, de la technique au modèle économique » qui reste à déterminer, a expliqué Christophe Sapet, président de la société Navya, spécialisée dans les solutions de transport innovantes.

Limitée à une vitesse de 20 km/h pour le service, la navette Arma est un bijou de technologie à 200.000 euros pièce, équipée de caméras de guidage en stéréovision, des capteurs laser, un GPS et une autonomie de six à huit heures.

Elle est déjà testée dans de nombreuses autres villes de France, amis aussi à Sion en Suisse, mais sans passager.

Fin août, de premiers taxis sans chauffeur ont commencé à circuler à Singapour lors d'un essai à portée limitée.

D'autres initiatives dans cette nouvelle technologie sont annoncées. Le service américain de réservation de véhicules par téléphone mobile Uber veut tester des voitures sans conducteur dans la ville américaine de Pittsburgh (est).

De son côté, la société Alphabet, maison-mère du géant internet Google, avait annoncé en mai un partenariat avec le constructeur automobile Fiat Chrysler pour développer sa flotte de voitures autonomes, qu'elle espère mettre en service d'ici à fin 2016.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more