Live News

Fracture au sein de l’opposition : une situation qui profite au gouvernement

Lindsay Rivière et Ram Seegobin.

Les feux des projecteurs sont braqués depuis plus d’une semaine sur les relations conflictuelles entre les partis de l’opposition. Comment faudra-t-il aborder ce nouveau tournant politique ? Éléments de réponse avec les observateurs politiques. 

La mésentente au sein de l’opposition va-t-elle profiter au gouvernement au sein de l’hémicycle et sur le terrain en marge des prochaines élections municipales ? Ils sont plusieurs observateurs politiques à avoir observé une bonne synergie entre ces trois partis de l’opposition - le Parti travailliste (PTr), le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) - au sein du Parlement. Réunion parlementaire commune, conférence de presse conjointe ainsi que des protestations collectives contre le gouvernement. Autant d’actions menées par l’opposition parlementaire depuis que les trois partis avaient officialisé une entente.  Une entente qui risque de s’effriter le 23 mars à la rentrée parlementaire. 

Ram Seegobin, un des dirigeants du parti Lalit, ne se fait aucune illusion. « La discorde survenue dans les rangs de l’opposition va définitivement profiter au gouvernement. Le rapport de forces a complètement changé et l’opposition ne sera pas autant productive », avance-t-il. En ce qu’il s’agit des prochaines élections municipales, Ram Seegobin considère que l’on va se retrouver dans une situation similaire à celle lors de l’élection partielle au No 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes) ainsi que lors des élections générales de 2019. Notre interlocuteur ne donne cependant pas de grandes chances de réussite à une éventuelle alliance entre le MMM, le PTr, le PMSD ainsi que le Reform Party.

« Ils auraient certainement pu remporter les élections municipales, mais cela n’aurait pas tenu longtemps pour la simple et bonne raison que les élections générales sont pour 2024. Il y a également trop de choses qui les séparent, notamment le Best Loser System, l’industrie sucrière. Le MMM est également opposé au recensement communal tandis que le PMSD est pour », fait-il aussi ressortir.

L’éditorialiste Lindsay Rivière semble, quant à lui, plus partagé sur la question. S’il considère en effet que les partis de l’opposition peuvent continuer à développer une stratégie commune au sein de l’hémicycle, en revanche sur le terrain en vue des élections municipales, il est d’avis qu’il n’y a pas de réconciliation possible. « Je crois que le MMM, le Parti travailliste et le PMSD peuvent toujours continuer à s’entendre au niveau du Parlement. L’unité au sein du Parlement pour l’opposition est donc toujours possible », explique Lindsay Rivière. Néanmoins, sur le terrain ce sera une lutte acharnée entre le PTr d’un côté, et le MMM, le PMSD et le Reform Party de l’autre. « C’est clair que Navin Ramgoolam s’est senti très offensé avec ce qui vient de se passer. C’est un affront pour lui », ajoute Lindsay Rivière.

Le grand gagnant de toute cette histoire n’est autre que le Mouvement socialiste militant (MSM), croit savoir l’observateur politique, d’autant que le MSM a réalisé un bon score dans les régions urbaines lors des élections générales de 2019. « Le MSM a fait un score de 31% dans les villes. Le MMM a aussi fait le même score et le Parti travailliste a réalisé 33%. C’est donc faux de croire que le MSM est en grande difficulté dans les villes », déclare-t-il. « Le MSM peut donc s’attendre à faire une bonne performance, surtout à Vacoas et à Quatre-Bornes », poursuit Lindsay Rivière. 

Les grandes cassures politiques :

  • 1983 : Cassure au sein de l’Alliance MMM/PSM, ce qui résulte à la création du MSM
  • 1988 : Cassure entre le PMSD et le MSM
  • 1990 : Cassure entre le PTr et le MSM
  • 1993 : Cassure entre le MMM et le MSM
  • 1997 : Cassure entre le MMM et le PTr
  • 2006 : Cassure entre le MMM et le MSM
  • 2011 : Cassure entre le MSM et le PTr
  • 2014 : Cassure entre le MMM et le MSM et cassure entre le PTr et le PMSD
  • 2021 : Cassure de l’entente entre le PTr, le PMSD et le MMM
  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !