Xplik ou K

Fourniture électrique : un compteur au nom du locataire ? Pas évident…

compteur

Junaid, la trentaine, avait pour habitude d’aider à une dame âgée de près de 70 ans à Port-Louis. En retour, la dame l’a autorisé à occuper une pièce de la maison, contre un faible loyer de Rs 2 000. Elle ne lui a pas remis de rent book.

La pièce occupée par Junaid disposait seulement de l’électricité. Pour l’eau, il se rend chez sa mère. Mais depuis 2017, la propriétaire a supprimé la fourniture électrique. Junaid a fait des démarches pour avoir un compteur séparé. Le Central Electricity Board (CEB) exige d’avoir le contrat de la maison. La dame refuse, toutes les démarches sont bloquées.

Selon Junaid, « la dame refuse, car elle veut augmenter le loyer. Il était passé de Rs 1 500 à Rs 1 800, puis Rs 2 000. C’est abusif », explique le jeune homme contraint de s’éclairer à la bougie. « En ces temps de forte chaleur, je ne peux ni brancher mon ventilateur, ni ma télévision », peste-t-il. « Il y a un autre locataire dans une autre pièce, lui dispose de l’électricité : la dame a accepté un branchement de son compteur », dit-il.

Quelle solution pour Junaid ? Aansa Bedacee, Corporate Communication officer du CEB explique. « Ce cas paraît compliqué. Quand le CEB livre un compteur, il le remet au propriétaire ou locataire de la maison qui doit posséder tous les documents relatifs.  Junaid, lui, n’a ni rent book, ni la permission de la propriétaire. Le CEB ne peut enfreindre les paramètres légaux pour placer un compteur en son nom. Il y a trop d’implications légales dans le cas ».

Et d’ajouter : « Le CEB fixe en principe un compteur pour une famille. Maintenant, si la famille loge plusieurs personnes, dans deux pièces, le CEB ne s’immiscera pas dans ses affaires intérieures. L’arrangement est fait entre l’abonné du CEB et ses locataires, c’est tout.»

Aansa Bedacee rappelle que des cas ont été portés devant la justice pour suppression abusive de l’électricité chez le locataire et la cour a donné raison au locataire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !