Actualités

Fourniture d'eau : le chemin est long vers un approvisionnement 24/7

De 58 % en 2014 à 60 % en 2019. Une hausse de 2 % a été notée dans le nombre d’abonnés de la Central Water Authority approvisionnés en eau entre 16 et 24 heures par jour. Le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, promet, quant à lui, l’eau 24/7 d’ici deux ans. Mission a priori difficile !

La distribution d’eau 24/7 à l’ensemble de la population ne va pas se faire d’un coup de baguette magique ! Le gouvernement de l'Alliance Lepep s’était donné jusqu’à la fin de son mandat pour concrétiser ce projet. Évoquant certaines difficultés, le Premier ministre par intérim et ministre de Services publics, Ivan Collendavelloo a, lors d’une conférence tenue le 19 mars dernier et organisée dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, déclaré que « ce projet sera finalement une réalité d’ici 2021. »

Déjà, en 2019, selon les chiffres révélés par Ivan Collendavelloo, 3 foyers sur 5 à Maurice (60 %) bénéficient d’une alimentation en eau entre 16 à 24 heures par jour, soit 223 464 abonnés comparativement à 198 681 (58 %) à la même période en 2014. Ce qui représente une hausse de 24 783 abonnés. Dans la tranche de 12 à 15 heures, on recense 89 922 abonnés contre 27 404 en 2014, passant ainsi de 8 % à 24 % des abonnés. 62 187 abonnés (17 %) bénéficient d’une alimentation variant entre 8 et 11 heures par jour contre 102 766 (30 %) en 2014. Et enfin, seul 1 % des abonnés reçoit l’eau durant moins de 8 heures par jour contre 4 % en 2014. Ainsi, un peu plus de 10 000 abonnés ne figurent plus dans cette tranche. Il faut aussi souligner que de 2014 à 2019, le nombre d’abonnés a augmenté de 342 553 à 375 573, soit 33 020 de plus. 

24 % de hausse de la capacité de traitement 

Afin d’être en mesure de satisfaire une demande en hausse constante, la Central Water Authority a, par la même occasion, du revoir à la hausse sa capacité de traitement d’eau. De 229 613 976 mètres cubes (m3) d’eau traitée en 2014, ce chiffre est passé à 285 192 175 m3 en 2018, ce qui représente une augmentation de 24%. C’est la zone Mare-aux-Vacoas (Lower) qui comprend les régions, telles que Réduit, Beau-Bassin, Rose-Hill, Le Morne, Chamarel, Bambous et Flic-en-Flac, entre autres, qui a connu la plus importante progression, passant de 32 119 844 m3 à 47 441 033 m3 (+48 %), suivi de la région de l’Est : de 32 585 258 m3 à 42 905 576 m3 (+32 %). La capacité de traitement pour la région de Port-Louis est passée de 34 942 320 m3 à 45 478 419 m3 (+30 %), de 32 202 843 m3 à 39 364 410 m3 pour les régions du Sud (+22 %), de 48 483 407 m3 à 56 982 167 m3 pour les régions du Nord (+18 %). C’est la zone Mare-aux-Vacoas (Upper) – Phœnix, Vacoas, Camp-Fouquereaux, St-Pierre, Quartier-Militaire, Nouvelle-Découverte – qui a enregistré la plus faible progression, soit de 49 280 304 m3 à 53 020 570 m3 (+8 %). 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !