Live News

Forte chaleur : en une semaine, légère hausse dans les cas de gastro-entérite, dit le Dr Khodabocus

Photo d'illustration

Une augmentation légère des cas de gastro-entérite a été enregistrée en une semaine. 566 cas ont été recensés dans les cinq hôpitaux de l’île, soit du 11 au 17 janvier dernier contre 499 cas, la semaine d’avant. 

En cause : la forte chaleur. C’est ce qu’a affirmé le Dr Fazil Khodabocus. 

Le Senior Regional Public Health Superintendent au ministère de la Santé intervenait sur Radio Plus, dans l’après-midi de ce mardi 19 janvier. Les symptômes sont les vomissements, la diarrhée, des douleurs abdominales et de la fièvre, explique le médecin avant d’ajouter : « qu’il est important de prendre des précautions avant de consommer chaque repas. » 

« Il ne faut pas banaliser la gastro-entérite. Il faut se faire ausculter par un médecin dans les plus brefs délais. Les aliments qui sont à risques et être avariés par la chaleur sont : le lait, la viande, les œufs, la volaille, entre autres. Il faut consommer des repas qui sont fraîchement préparés. Lavez soigneusement les fruits et les légumes. Faites bouillir l’eau avant de la consommer. Réfrigérez rapidement les aliments cuits et les denrées périssables », conseille le Dr Fazil Khodabocus. 

‘Temperature Monitor Device’ obligatoire

Face à cette période de forte chaleur, les recommandations pour prévenir les risques sanitaires sont de mise, affirme Prem Boolaky. Le directeur du service Public Health and Safety explique, de son côté, qu’il est important de stocker la nourriture à la bonne température pour éviter les intoxications alimentaires.

À partir du 1er avril, les commerces de même que des restaurants auront l’obligation d’avoir un ‘Temperature Monitor Device’ sur leur réfrigérateur pour savoir si l’appareil a été éteint ou pas. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !