Live News

Force policière : la déception des candidats recalés à cause de quelques centimètres ou d'un manque de réussite académique

Ils rêvaient de porter l'uniforme bleu. Ils ne pourront le faire car ils n'ont pas la taille requise pour devenir policier ou à cause d'un manque de réussite au niveau académique. Trois d'entre eux se sont confiés à TéléPlus. 

La semaine dernière, la Disciplined Forces Service Commission (DFSC) a procédé au recrutement de policiers, de pompiers et de gardiens de prison. Actuellement, ce sont les femmes qui sont appelées à prendre part à cet exercice. La semaine prochaine, ce sera au tour de Rodrigues.

Pour pouvoir intégrer ces postes, il faut cependant respecter certains critères comme la taille (1m70 au minimum pour les hommes et 1m63 pour les filles) ou/et posséder le School Certificate (SC). Des candidats qui aspiraient à devenir policier, pompier ou gardien de prison ont vu leur rêve s'envoler car ils n'ont pu respecter ces critères établis par la DFSC.

A l’exemple de Mohammad Dookun, 25 ans, un athlète qui détient le record national de 1500 mètres. Malheureusement pour lui, sa candidature a été rejetée car il lui manquait deux centimètres de la taille minimale pour pouvoir intégrer la force policière.  « Eski 2 centimètres juge mo compétence pou vin enn policier ?  Deux centimètres inn joue contre mo lavenir », déplore Mohammad Dookun attristé.
 
Même déception pour un autre sportif national. Témoignant sous le couvert de l’anonymat, ce jeune homme de 23 ans n’a pu réaliser son rêve de devenir policier. Il n’a pas réussi dans une matière au niveau académique. « Zis akoz enn sujet, mo pan ressi atteind mo but pou travay comme enn policier », confie-t-il tristement.