Live News

Force policière : controverse autour du recrutement de 64 Temporary Women Police Constables

Ces recrues, qui sont actuellement en formation à la Police Training School des Casernes centrales, doivent faire leurs preuves avant d’être confirmées. Quatre d’entre elles ont déjà jeté l’éponge.

Le flou plane quant au recrutement de 64 Temporary Women Police Constables. Ces dernières ont commencé leur formation le 4 mai dernier. Soit près de deux mois après le contingent de recrues qui est entré en formation à partir du 14 mars dernier. Ce recrutement est perçu d’un très mauvais œil par les représentants de Linion Pep Morisien (LPM). Ces derniers ne mâchent pas leurs mots et dénoncent cet exercice. Ils réclament « des explications » au commissaire de police, Anil Kumar Dip. 

 « C’est un recrutement controversé dans le sens où le flou persiste. Pourquoi n’y a-t-il que des femmes ? Étaient-elles vraiment sur la liste d’attente ? Pourquoi ces 64 policières ont-elles été embauchées sur une base  temporaire et non comme ‘Trainee’ comme cela a toujours été le cas ? Les autorités doivent à tout prix éclaircir ces zones d’ombres », demande Bruneau Laurette. 

Aucun quota lors du recrutement

Quatre des 64 nouvelles recrues ont toutefois pris la porte de sortie quelques jours après le début de leur formation. Soit les 6, 8, 23 et 30 mai dernier. Le nombre total de recrues est ainsi passé de 64 à 60. L’administration de la force policière a d’ailleurs émis un circulaire interne à ce propos. 

Au niveau de l’All Police Officers Union (APOU), on avance qu’il n’y aurait pas matière à controverse dans le recrutement de ces policières. « Elles étaient sans doute sur la liste d’attente et c’est la raison pour laquelle elles ont été recrutées en dernier. C’est courant au sein de la force policière », fait-on comprendre. 

La Disciplined Forces Service commission (DFSC) souligne que le terme « Temporary » est synonyme de « Trainee » et qu’une fois leur formation complétée, les 60 recrues seront confirmées à leurs postes. Soit après environ deux ans. 

La cellule de presse de la force policière confirme que les recrues sont en formation depuis mai dernier. On indique également que « la liste d’attente est toujours prise en considération » par la DFSC à chaque exercice de recrutement. Et d’ajouter : « Il n’y a pas de quota lors du recrutement ».
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !