Xplik ou K

Fonds de solidarité nationale : ses démarches en attente depuis presque deux ans

NSF C’est au NSF de débourser l’argent.

Marie-Thérèse remue ciel et terre pour récupérer l’argent que le National Solidarity Fund avait alloué à sa défunte sœur, Marie-Sylvie.

« Comme ma sœur était atteinte d’un cancer, elle s’était rendue au National Solidarity Fund pour bénéficier d’une allocation financière.  Malheureusement, le chèque d’un montant de Rs 25 000 est arrivé à la maison deux jours après son décès en 2017 », raconte Marie-Thérèse. Cette dernière est allée au bureau du NSF pour retourner le chèque. C’est alors qu’un officier lui a demandé de se procurer un affidavit après le décès de sa défunte sœur afin que l’argent soit réparti entre ses héritiers. « J’ai donné tous les documents nécessaires au ministère de la Sécurité sociale ainsi que l’affidavit, mais cela fait presque deux ans que j’attends toujours le paiement », explique-t-elle. Marie-Sylvie a laissé derrière elle deux fils. « L’ainé est majeur et le cadet est âgé de 10 ans. Je voudrais que cet argent soit versé au compte d’épargne de ce dernier, car c’est son droit. Il pourra s’en servir à l’avenir ».

Sollicité, Raffick Seegoolam, Deputy Commissioner en charge de la sécurité sociale, explique qu’il faut attendre la confirmation du board afin de décaisser l’argent. « Avant de distribuer l’argent, il faut étudier le dossier afin de déterminer le nombre d’héritiers. Une fois cette étape franchie, le dossier sera transféré à la secrétaire du National Solidarity Fund afin que le nécessaire soit fait », a-t-il expliqué.

Bon à savoir pour les patients sous dialyse et les cancéreux

L’application pour ce type de demande est traitée le plus rapidement possible. Aussitôt qu’une demande est effectuée, elle est envoyée au comité pour qu’une décision soit prise rapidement. Une aide ne dépassant pas Rs 15 000 sera accordée.  « Nous ne considérons pas les revenus de la personne. Nous regardons uniquement le certificat médical émis par le médecin. Tous les patients ayant contracté ces maladies sont éligibles à cette aide financière. À noter que cette application peut être faite qu’une seule fois. La somme leur sera versée une seule et unique fois », a indiqué Ruma Sainooah-Murdan, secrétaire du Fonds de solidarité nationale qui avait participé à l’émission thématique de RadioPlus le jeudi 16 août 2018. Ses propos ont été confirmés par Raffick Seegoolam à l’antenne d’Xplik ou K mercredi dernier.

Quel est le rôle du Fonds de solidarité nationale ?

Le Fonds de solidarité nationale, qui existe depuis 1991, opère sous l’égide du ministère de la Sécurité sociale. Cet organisme a pour objectif de procurer une assistance financière aux personnes dans le besoin. Plusieurs aides sont disponibles, notamment au niveau médical : médicaments coûteux, patients sous dialyse, cancéreux, patients sous oxygène ou ceux ayant besoin d’une assistance comme des fauteuils roulants. Ce soutien s’étend aussi à l’éducation, comme les frais universitaires, les calamités naturelles, le ‘Tragic Accident Scheme’ ainsi que le rapatriement des corps.

Comment faire une demande d’allocation financière ?

Le demandeur doit s’adresser par écrit à la secrétaire. Dans cette lettre écrite, en créole, anglais ou français, il devra expliquer sa situation et préciser l’aide souhaitée. L’organisme prend par la suite contact avec cette personne pour plus de documentation et demander un rapport de la Sécurité sociale. Le temps d’attente varie et ne dépasse pas six mois.