Live News

Fonctionnaires au travail : Radhakrishna Sadien dénonce l’absence de «bon sens»

Contradictoires. C’est ainsi que le président de la Government Services Employees Association, Radhakrishna Sadien, juge les directives de la circulaire No 29 du Secretary for Public Service demandant à ce qu’il y ait une «continuité minimale» dans le service public.

« Which is which ? » demande Radhakrishna Sadien après l’émission d’une circulaire du ministère de la Fonction publique le vendredi 27 mars 2020. «D’un côté, on annonce un confinement total, demandant à tout le monde de rester à la maison, et de l’autre, on demande d’assurer un service minimal dans les différents départements des ministères», s’indigne le président de la Government Services Employees Association(GSEA), tout en déplorant ce qu’il qualifie de «ton menaçant» de la circulaire.

Le dirigeant syndical est d’avis que « sommer les fonctionnaires de venir travailler pourrait favoriser la propagation du virus ». « Plus ils seront en contact, plus cela favorisera la propagation du virus. N’est-ce pas justement ce qu’il faut éviter ? », estime-t-il. 

Notre interlocuteur dit avoir noté «un certain relâchement» dans l’application des mesures de confinement. « On risque de le payer cher si on ne fait pas attention», prévient-il.

Radhakrishna Sadien dénonce, dans la foulée, ce qu’il qualifie d’un «excès de zèle» de la part de certains chefs de division. « Dans le seul but de montrer qu’ils sont en train d’appliquer les directives à la lettre, ils sont en train d’exiger au personnel de venir travailler. Zot pa pe servi ‘Common Sense’ », martèle-t-il.

Autre problème soulevé par le président de la GSEA : les équipements et le transport. «Il y a une préparation à faire à ce niveauégalement», dit-il, tout en saluant au passage ceux qui travaillent dans les services dits « essentiels ».

Pour rappel, une circulaire adressée le vendredi 27 mars à tous les chefs des ministères leur demande de veiller à ce qu’il y ait une «continuité minimale» dans le travail des fonctionnaires. Cela, avec le double objectif de ne pas gripper la machine administrative et aussi de soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre la propagation du COVID-19. Toutes les catégories de fonctionnaires sont concernées par ces directives, qu’ils soient dans les services essentiels ou pas.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !