Explik Ou Ka

Flic-en-Flac : son permis de commerce de plage refusé après la rénovation de l’emplacement

La Beach Authority demande à la commerçante un local qui respecte sa taille d’origine.

Soomitra J., habitant Flic-en-Flac, travaille comme ‘beach hawker’ à Flic-en-Flac depuis plusieurs années. Soomitra explique qu’elle possède deux vieux tricycles sur la plage et, qu’au lieu de les réparer, elle a décidé de faire une rénovation complète en les modifiant. «J’opère depuis pas mal d’années sur la plage. Mon tricycle était abîmé et dans un piteux état. Je me suis dit que c’était le moment de faire des travaux. Toutefois, je n’en ai pas informé la Beach Authority. Lorsque je procédais aux travaux, des officiers de la Beach Authority m’ont rendu visite, mais ne m’ont rien dit à part que la toiture en cône devait être enlevée. J’ai exécuté les recommandations », fait ressortir Soomitra.

Les soucis de la commerçante n’en sont cependant pas loin d’être terminés. Selon ses dires, depuis le 30 juin 2019, son permis d’opération a expiré. Elle a formulé des demandes pour le renouvellement auprès de la Beach Authority. Mais les officiers de la Beach Authority n’acceptent pas sa demande et insistent que ses deux tricycles devaient être rénovés sans aucun changement de dimension. Or, Soomitra avoue qu’elle a rajouté moins d’un mètre carré lors de ses travaux de rénovation. « Les officiers me demandent d’enlever la partie que j’ai rajouté, mais il s’agit moins d’un mètre carré et je ne suis pas la première commerçante à refaire les tricycles de cette manière. Tous ceux qui ont rénové leur emplacement l’ont fait de la même manière que moi. Je ne vois pas pourquoi cela pose un problème dans mon cas », s’indigne-t-elle. Entre-temps, cela fait plusieurs mois que Soomitra ne peut travailler, ce qui est un manque à gagner significatif pour la commerçante.

 Selon le Dr Dunheeroy Bissessur de la Beach Authority, que nous avons contacté, l’organisme est au courant de ce problème. Il y a effectivement un problème avec la structure de l’appliquante et le responsable de communication conseille à Soomitra de rencontrer un officier de la Beach Authority qui devrait s’entretenir avec elle afin de régler le problème.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !