Législatives 2019

A Flacq : «Tombe leve nou finn res ek bann piblik», dit  Anil Bachoo 

L’ancien ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Anil Bachoo, se dit convaincu que l’électorat du No 9 (Flacq/ Bon-Accueil) «accomplira son devoir civique lors des législatives de 2019». Il l’a dit lors d’une réunion du Parti Travailliste (PTr), ce mercredi soir, 9 octobre au collège Modern à Flacq.

Anil Bachoo a d’emblée déclaré qu’il n’est pas de retour sur le terrain car «nou ti deza lor terrin. Nou relasion ek publik. Tombe leve nou finn res ek bann piblik ek nou mandan.» 

Selon lui, le PTr a pu ce mercredi soir, «rassemblé une foule». 

Anil Bachoo dit croire en un «  3-0 » en faveur des rouges  dans cette circonscription. «Kan mo pe get meme mo pe fini kone. Mo pape trouve mem ladverser»,a-t-il lancé.   

Selon lui, durant les cinq ans au pouvoir du gouvernement sortant «it was a mere flop». «5 ans inn gaspiye. Nou sirkonskripsion finn aryerer», a-t-il ajouté.

L’ex ministre des Sports sous le gouvernement travailliste, Devanand Rittoo, a aussi pris la parole. Il a critiqué les trois députés sortants du no 9, en l'occuence, Pradeep Roopun, Raj Dayal et Raj Rampertab. Ces derniers, dit-il, «n’ont rien fait pour la circonscription». Ce qui, selon lui, «expliquerait leur absence». «Zot pa bon pou ki zot kapav pa prezan isi».

Dhiraj Khamajeet, a, pour sa part, a affirmé que durant ces cinq ans, «ils ont reçu des menaces». « Noune dormi lor bal koulou nou. Noune gayn repersion». Selon lui, Anil Bachoo, «inn donn so lavi pou la repiblik morisienne».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation