Live News

À Flacq : drogue vendue à des policiers par un employé de banque

centre de détention de Moka

En ce début de mois, un employé d’une banque à Flacq croyait faire fructifier son business. Pour écouler son produit, il a pris rendez-vous avec des « acheteurs » le samedi 1er septembre dans le centre-ville de Flacq. Cependant, les « acheteurs » étaient des policiers. Outre de la drogue synthétique, plus de Rs 200 000 ont été saisies. C’est aux alentours de 14h15, dans le centre-ville de Flacq, que cet habitant de la rue Ste-Anne, Boulet-Rouge, a fixé un rendez-vous avec deux potentiels acheteurs de drogue synthétique.

Après quelques minutes de négociation, l’homme de 35 ans a remis deux doses de drogue synthétique à ses deux « clients ». Mais, après avoir réceptionné le colis, les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) ont décliné leur identité au vendeur.  Ce dernier se prénomme Kader. Il travaille pour une banque dans la localité. Arrêté par les policiers, il a été soumis à une série de questions. Il a dû conduire les limiers de la brigade antidrogue de l’Eastern Division à son domicile où une perquisition a eu lieu. Les policiers ne sont pas repartis les mains vides. Ils y ont découvert un sac en plastique contenant 41 doses, soupçonnées d’être de la drogue synthétique. Ils ont aussi mis la main sur une somme de Rs 234 975. L’argent est soupçonné de provenir de la vente de drogue.

Traduit devant la Bail & Remand Court, le dimanche 2 septembre, Kader a été placé au centre de détention de Moka car la police a objecté à sa remise en liberté provisoire. Son interrogatoire aura lieu en début de semaine. Il devra fournir des explications sur le trafic de drogue dans la région de Flacq et d’Argy.