Magazine

Fitness : Jennifer Li fait fureur à Shanghai

Jennifer Li

À travers son studio de fitness Vis by Versus, Jennifer Li transmet sa passion pour la danse fitness aux Shanghaïennes. Cette Mauricienne est établie à Shanghai depuis neuf ans et était récemment en vacances dans son pays natal. Elle a partagé avec joie sa pêche avec les Mauriciennes le temps d’une classe de Zumba. 

Malgré le froid qui se faisait sentir sur la plage, Jennifer Li s’y prélassait pour profiter de ses vacances. Sa passion pour la danse est tellement grande qu’elle n’a pu s’empêcher d’organiser une classe de Zumba à Baie-du-Tombeau. 

Lors de son prochain voyage à Maurice, elle compte faire découvrir « le Barre » aux Mauriciennes. « Je viens à Maurice une ou deux fois par an. La prochaine fois, je compte introduire le Barre qui a un succès fou à Shanghai », explique-t-elle.

Si « le Barre » connaît un tel succès à Shanghai, c’est un peu grâce à Jennifer Li qui en est l’instigatrice. Surtout avec l’ouverture, de sa ‘boutique’ de remise en forme ‘Vis by Versus’, avec une partenaire, il y a quatre ans. « À Shanghai, une fois que les femmes sont mariées elles se consacrent uniquement à leur famille. Après le boulot, elles rentrent chez elles et c’est la famille, les enfants qui priment. Elles ne s’accordent pas de temps. Elles s’oublient. Avec Vis by Versus, réservée aux femmes, nous avons créé un espace où chaque femme peut être la meilleure version d’elle-même », poursuit-elle.

Dans ce studio, des cours sont proposés en quatre catégories : V-Slim, V-Strong, V-Sexy et V-Soulful. Ceux-ci incluent des cours de boxe, de barre, de TRX, de Pilâtes, de yoga et de méditation (à la chandelle), de danse/Zumba, entre autres. Depuis l’ouverture de Vis by Versus, il y a un véritable engouement pour le fitness, surtout pour « le Barre » qui sculpte le corps, tonifie les muscles, les rend forts et galbés », précise notre interlocutrice. Le Pilâtes est une méthode de renforcement des muscles profonds, responsables de la posture.

En effet, dit notre interlocutrice, « le Barre » intègre la précision et la variété des pas de danse, le travail en profondeur et le renforcement musculaire avec le bénéfice des mouvements de cardio, en vue de brûler les graisses, et tout cela sur une musique rythmée. « Nos classes ne sont pas conçues uniquement pour améliorer le physique. Elles permettent aux femmes d’avoir du temps pour elles, d’être indépendantes et fortes, de lâcher prise, de s’exprimer et de se connecter avec elles-mêmes », indique-t-elle. La danse est une histoire d’amour depuis son enfance.

« Je danse depuis l’âge de 7 ans. Je pratiquais le ballet et la danse chinoise au Centre culturel chinois, j’ai participé à plusieurs spectacles », raconte cette Port-Louisienne. Après ses études secondaires, âgée de 19 ans, elle obtient une bourse pour des études tertiaires en pharmacien-ingénieur, à Shanghai. Deux ans après, elle laisse tout tomber pour poursuivre sa passion pour la danse. 
« Je ne me voyais pas travailler dans un laboratoire toute ma vie, j’ai donc décidé de tout arrêter. J’ai rejoint le groupe mauricien Noukilla qui donne des prestations en Chine. Je dansais avec eux lors des spectacles », ajoute-t-elle.

Il y a quatre ans, elle rencontre une Shanghaïenne qui lui propose d’ouvrir un studio de fitness. « Je me suis lancée et je ne regrette pas. Nous n’avons pas d’appareil de musculation dans notre studio. Nous faisons uniquement le fitness. L’arrivée de notre studio a vraiment créé un engouement auprès des Shanghaïennes », fait-elle ressortir.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !