Economie

Financial Services Commission : des mécanismes élaborés pour faciliter l’expansion des assureurs en Afrique 

Tenant en compte l’exiguïté croissante du marché domestique, les compagnies d’assurances sont appelées à explorer des marchés régionaux pour assurer une croissance soutenue. C’est dans cet esprit que la Financial Services Commission est engagée activement avec ses pairs du continent afin d’introduire des mécanismes facilitateurs pour que les entreprises mauriciennes puissent accroître leur présence à travers le continent.

«Nous sommes engagés dans des discussions ouvertes. L’entame est donnée et déjà les premiers signes sont constructifs et positifs. Je suis confiant que la Task Force de l’association et le groupe de travail qui sont déjà en place contribueront davantage à élaborer des mécanismes afin qu’à terme, vous puissiez progresser et laisser votre empreinte sur le continent », a annoncé Harvesh Seegolam, Chief Executive de la FSC. Il intervenait le mercredi 27 mars lors de l’assemblée générale de l’Association des Assureurs de Maurice, à l’hôtel Labourdonnais, Port-Louis.  

Il a ajouté que la Commission poursuivra sa démarche pour mettre en place les encadrements de régulation. L’objectif est de veiller à que les assureurs puissent s’adapter à des nouveaux contextes de l’industrie. Les nouveaux enjeux sont relatifs à la FinTech, l’InsurTech, l’Intelligence Artificielle, la robotique, entre autres.

« Au niveau mondial, les assureurs investissent plus que jamais afin de transformer leur modèle d’entreprise pour tirer davantage de profit des opportunités d’affaires. Je préconise vivement aux capitaines du secteur de l’assurance de saisir l’occasion pour capitaliser à partir de ces nouvelles technologies et pour optimiser les coûts. Ils pourront alors trouver de nouveaux marchés », a recommandé le CEO de la FSC. 

Traitement des réclamations et des règlements

Il a ajouté que la Commission est au stade final dans la mise en place de nouvelles réglementations pour autoriser Third Party Captive Insurers à Maurice. Ceci afin de donner un nouvel essor à l’assurance captive. Elle mène également un examen complet sur la question de règlement des réclamations dans le cadre de la directive de surveillance prudentielle de 2018 sur les pratiques de traitement des réclamations par les assureurs offrant des produits d’assurance moteur et générale. Cet exercice s’insère dans le respect des délais dans le traitement des réclamations et des règlements. 

Il accueille ainsi favorablement le lancement du Motor Claims Recovery Portal, une initiative de l’association pour faciliter le recouvrement entre deux assureurs. Derek Wong, le président sortant de l’association, a souligné que cette facilité aidera à réduire des coûts opérationnels et accélérer les recouvrements au profit des assurés. 

Après deux mandats, il cède la présidence à Bertrand Casteres, Groupe CEO de MUA. L’ancien secrétaire-général de l’association, Alex Pellegrin est succédé par Vasish Ramkhalawon.