Actualités

Finances : revenus touristiques de Rs 5,43 milliards en octobre 

Après une progression dans les recettes touristiques durant quatre mois consécutifs, la Banque de Maurice annonce un infime repli pour octobre par rapport à l’année précédente. Le tourisme a réalisé cette performance alors qu’il y a une baisse dans les arrivées.

Les recettes ont été de Rs 5,434 milliards en octobre premier mois de la haute saison touristique. Selon les données de la Banque de Maurice dans son bulletin mensuel, les recettes sont en baisse de Rs 6 millions par rapport à octobre 2018. Si les recettes sont en recul par une infime marge, on ne pourrait en dire de même des arrivées touristiques au cours du mois. Parce que le nombre de visiteurs ayant foulé le territoire mauricien en octobre a été de 129 018 contre 134 052 au mois similaire l’année dernière.

Les revenus du tourisme – un des deux piliers de l’économie – semblent se stabiliser. Sur les cinq premiers mois de l’année, on a noté une baisse conséquente dans les recettes. En juin, il y a eu une légère amélioration. À titre d’exemple, les revenus ont connu une progression de 12 % en septembre, passant de Rs 3,9 milliards à quelque Rs 4,4 milliards.

Pour la période de janvier à octobre, le cumul des arrivées est de Rs 50,54 milliards, qui est en basse d’environ Rs 1,16 milliard par rapport à la période similaire en 2018. La question est de savoir si les recettes pourront atteindre les Rs 63,5 milliards, selon la Banque de Maurice.

Performance

NMH : «La prochaine haute saison est encourageante»

Le premier groupe hôtelier affiche l’optimisme pour l’année prochaine. New Mauritius Hotels Limited (dont l’enseigne commercial est Beachcomber) indique dans son bilan annuel que le taux d’occupation des hôtels s’établit à 72 %, comparativement à 73 % en 2018. Ce ralentissement est attribuable à la baisse dans la demande pour la destination mauricienne entre janvier et avril 2019. 

En 2019-2020, le groupe s’attend à une performance améliorée de ses opérations hôtelières à Maurice et au Maroc. D’ailleurs pour les deux premiers mois de la nouvelle année financière (octobre- novembre 2019), ses hôtels ont réalisé de meilleurs résultats, comparativement à l’an dernier. 

Au niveau des réservations, la tendance pour la prochaine haute saison est encourageante et indique une amélioration sensible par rapport à l’année dernière, surtout au niveau du segment 5-étoiles. Cependant, l’amélioration des résultats attendue au 1er trimestre de l’année 2019-2020, sera mitigée par l’impact de la Workers Rights Act et la décision arbitrale sur les coûts opérationnels, estime le groupe.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !