Economie

Finances publiques : la technologie au service de la collecte fiscale

mra

La Mauritius Revenue Authority (MRA) multiplie les projets pour contrer l’esprit fertile des entrepreneurs voulant éviter de payer la taxe. Et c’est là qu’intervient l’outil technologique.

Des opérateurs dans la restauration n’ont qu’à bien se tenir. Au cours de l’année fiscale 2018-2019, un certain nombre de restaurants sera équipé d’un dispositif électronique fiscal. Dans sa carte mémoire seront stockées toutes les données relatives à la vente. Ce dispositif sera accessible en mode lecture uniquement. Il émettra également les reçus. Avec le dispositif, les données reçues en temps réel seront envoyées aux serveurs de la MRA par le biais d’une voie sécurisée.

Pourquoi introduire un tel dispositif ? Parce que les commerçants ne manquent pas d’ingéniosité. Lors d’une récente interaction avec la presse, Sudhamo Lal a raconté une anecdote sur le sujet. Un restaurant a deux types de reçus. Le premier, qui est conforme, porte sur les clients passant leurs commandes et consommant sur place. Cependant, ceux de passage pour collecter leur take-aways ont droit à un morceau de papier sur lequel sont gribouillés quelques chiffres et mots.

« This project is currently in the phase of evaluating the various bid documents submitted by various potential suppliers further to the issue of the tender in May 2018. The implementation of Electronic Fiscal Devices in a segment of the restaurant sector will be initiated in the financial year », fait ressortir la MRA.

La MRA est la seule agence de l’État collectant les revenus sous formes d’impôts et droits d’accises pour le compte du gouvernement. Beaucoup de chemin a été parcouru pour que les particuliers et individus déclarent leurs sources d’argent, de revenus et de profits. La croissance dans les différentes catégories de revenus s’explique non seulement par une hausse dans les dépenses, mais aussi par des gains en efficience du personnel.

« Mobile technology can greatly impact on the efficiency of tax officers. Use of mobile technology represents an opportunity for the tax officers to gather and process information and help decision making to perform duty while on the move. By collecting information during field audits and having real-time access to applications and files, tax officers can achieve more targeted and efficient audits thus bringing efficiency gain and enhanced productivity to the organization », explique la MRA.