Actualités

Financement des partis politiques : Business Mauritius fait connaître sa position

cash

Par la voix de son président Cédric de Spéville, Business Mauritius a fait connaître ses propositions sur le financement des partis politiques. Une correspondance a été envoyée au Bureau du Premier ministre en janvier dernier. Ses principales propositions sont:

  • Business Mauritius insiste pour que tout parti politique soit reconnu comme une entité légale sous la loi.
  • Que les donations en espèces soient aussi réglementées.
  • Qu'il y ait un plafond (mandatory ceiling) sur les contributions. L'objectif est de prévenir que certaines parties prenantes aient une influence trop forte sur les partis politiques.
  • Que l'Electoral Supervisory Commission (ESC) soit dotée de pouvoirs de sanction contre les partis politiques qui ne respectent pas les provisions de la loi sur le financement des partis.