Live News

Finance Bill - Renganaden Padayachy : «Nous donnerons vie aux quelque 350 mesures annoncées dans le Budget»

La logique derrière un grand nombre de législations amendées dans le Finance (Miscellaneous Provisions) Bill 2021 – au nombre de quelque 93 législations -  est des plus limpides, selon le ministre des Finances.

« Elle reflète la volonté du gouvernement à apporter les réformes structurelles nécessaires pour remettre le pays sur la voie d’une croissance forte », a déclaré Renganaden Padayachy, lors de son summing-up sur le Finance Bill au Parlement ce mardi, en réponse à la critique du député du MMM, Reza Uteem.

Ce dernier a déclaré que le projet de loi des finances modifie un trop grand nombre de législations et qu'il y contient des dispositions qui n'ont rien à voir avec le Budget.

« Les modifications législatives proposées sont donc le miroir des mesures ambitieuses et innovantes qui ont été annoncées dans le discours du Budget 2021-2022. Et cela, pour accélérer notre rattrapage économique et favoriser le développement de nouveaux secteurs et des opportunités. Il n’y a donc rien d’anormal. Je dirais même que c’est essentiel », a-t-il ajouté.
  
Le ministre des Finances a insisté sur l’importance de la mise en œuvre des mesures budgétaires.

« Apporter des amendements à quelque 93 lois est la condition sine qua non de l’implémentation des mesures budgétaires. Je le dis sans détour, l’implémentation est la clé de notre réussite collective. Soyez-en assurés, nous ne tarirons pas d’efforts pour donner vie aux quelque 350 mesures annoncées dans le Budget », a-t-il fait ressortir.

Commentant les modifications qui seront apportées à la Gambling Revenue Authority Act, Renganaden Padayachy insiste sur la nécessité de la séparation des pouvoirs  « au sein des courses ».

« Nous savons bien que ce secteur d’activité fonctionne très largement sur la base de la circulation d’argent liquide, qui est donc plus difficilement contrôlable. Au regard des risques que cela entraîne, notamment en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, il a été conclu que la " séparation des pouvoirs " au sein des courses était nécessaire », a-t-il conclu.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !