Faits Divers

Fin tragique pour une collégienne enceinte de quatre mois et demi

Une adolescente de 15 ans, originaire d’un village du Nord, enceinte de quatre mois et demi, est morte après avoir passé trois jours à l’hôpital. L’autopsie a conclu à une insuffisance respiratoire.

Le 9 janvier, la collégienne a commencé à ressentir d’atroces douleurs et a été conduite à l’hôpital SSRN à Pamplemousses. Le médecin a diagnostiqué qu’elle était enceinte. L’affaire a été référée à la police. Les officiers de la Child Development Unit et ceux de la Family Protection Unit ont été informés.

L’adolescente a relaté qu’il y a deux ans, elle avait fait la connaissance d’un jeune de 17 ans, un collégien du Nord. Ses parents ne voulaient pas qu’elle le voit. Mais en octobre dernier, les deux amoureux se sont donné rendez-vous et ont eu des rapports sexuels. Mais après ce rapport, l’adolescente aurait coupé tout contact avec le jeune homme. Elle a d’ailleurs consigné une déposition à la police contre celui-ci. Ce qui devait conduire à son arrestation le 11 janvier et son inculpation provisoire de “causing child to be sexually abused”. Le jeune homme a reconnu les faits et a soutenu être amoureux de la collégienne. Il a fourni une caution de Rs 5 000 pour retrouver la liberté conditionnelle.

Entre-temps, l’état de santé de l’adolescente n’a cessé de se dégrader. Le 13 janvier, elle a été transférée aux soins intensifs de l’hôpital du Nord. Le 16, elle a rendu son dernier soupir. L’autopsie a révélé une insuffisance respiratoire.

Les funérailles de l’ado ont eu lieu jeudi après-midi en présence des parents anéantis par la disparition de leur fille.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !