Economie

Fin de déclaration de revenus 2018-2019 : la MRA a reçu 176 533 de fiches d’impôts

MRA La MRA travaille actuellement sur les remboursements qui doivent être versés aux contribuables.

L’exercice de soumission des fiches d’impôts pour l’année fiscale 2018-2019 a pris fin. À minuit, le 15 octobre 2018, soit la date butoir, la Mauritius Revenue Authority (MRA)  a reçu un total de 176 533 fiches d’impôts.

Si l’année dernière, 170 047 contribuables ont déclaré leurs revenus à la MRA, cette année  il faut compter un nombre total de 176 533. C’est ce qu’indique Amick Teeluckdharry, Communication Officer de la MRA. «  Cela représente une hausse de 3,8 % du nombre de contribuables par rapport à l’année  dernière », dit-il en précisant que tous les ans, il y a de nouveaux contribuables. D’ailleurs, il avance que pour cette saison 2018-2019, la MRA avait mis un ‘target’ de 175 000 contribuables. «  Nous avons enregistré au-delà de ce que nous attendions », ajoute notre interlocuteur.

Ce dernier estime que c’est grâce à des campagnes de sensibilisation menées par la MRA et la collaboration d’autres parties prenantes, en particulier le media, que ce chiffre a été atteint. «  Le département Taxpayers Education and Communication de la MRA a mené des programmes d’éducation dans les entreprises, les  centres et les institutions académiques sur l’importance de payer la taxe. Ces programmes ont porté leurs fruits », souligne Amick Teeluckdharry.  Désormais, poursuit-il, la MRA travaillera sur les remboursements à être versés aux contribuables. «  Il faut d’abord passer par des exercices de vérification. Si les dossiers sont en règle, le paiement se fera dans un délai de deux jours », déclare-t-il.

Cependant, le Communication Officer soutient qu’il y a aussi un petit nombre de contribuables qui ne sont pas en règle avec le fisc. «  Il est trop tôt pour connaître le nombre de contribuables qui n’ont pas soumis leurs fiches.  Les officiers de la MRA travaillent sur cet exercice »,  souligne-t-il. Déclarer les revenus, dit-il, est une obligation. Ceux qui ne respectent pas les lois paieront des amendes. Les retardataires seront sanctionnés par une pénalité de Rs 2 000 par mois, jusqu'à un maximum de Rs 20 000. Pour le paiement tardif de la taxe, une pénalité de 5 % de la taxe est applicable. Si le contribuable est une petite entreprise avec un chiffre d'affaires annuel ne dépassant pas Rs 10 millions, la peine maximale est de Rs 5 000 et la pénalité  est de 2 %.