Live News

Fillette violée à Cité-Anoushka : «Lor tes ADN zot ava kone si li ou non», confie Jean-François, frère du suspect

C’est une affaire de mœurs que des enquêteurs prennent avec des pincettes. Une fillette de trois ans a été agressée sexuellement, dimanche 28 juin à Cité-Anoushka, à Forest-Side. 

Le présumé violeur serait un dénommé Richard Perrine, âgé de 36 ans et habitant de la région. 

Mais son frère Jean-François, fait entendre un autre son de cloche : « Richard et la mère de la fillette étaient des amis. Ils prenaient un verre ensemble. Ma tante avait accueilli la maman, comme elle n’avait aucun abri. Nou inn fer li gagn enn plas pou li reste, akoz so ban zanfan ». 

Et d'ajouter : «Mo frer inn dir madam la amen so tifi lopital. Me li pann oule raport ka la. Aster li pe dir ki mo frer kinn fer sa. Nou pa kone kinn arive ou pann arive. Nou pa met lame dan dife osi. Lor tes ADN zot ava kone si li ou non. Si pa li, li pa bon pe akiz dimoun pou narien». 

Même son de cloche du côté de Jean Stephan Perrine, un autre frère du suspect : «On a demandé à la maman de conduire sa fille à l’hôpital, car elle saignait. Mama dir non, pa pou amen zenfan la lopital. Li pou al beygn li ar delo disel». 

Jean Stephan Perrine affirme que le suspect était en sa compagnie pendant la journée d’hier. « Mo frer enn zourne ti avek mwa kot enn kouzin…ti pe netway la tet koson pou fer gajak », dit-il. 

La brigade criminelle (CID) de Curepipe est chargée de cette affaire. L’enquête se poursuit.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !