Live News

Filiale d’Air Mauritius : les administrateurs recommandent la survie d’Airmate et ses 881 employés

Le jeudi 30 septembre 2021, les créanciers d’Airmate décideront, lors d’une ‘watershed meeting’, du sort de cette filiale d’Air Mauritius, qui compte 881 employés.

Après la ‘watershed meeting’ des créanciers d’Air Mauritius le 28 septembre, les administrateurs de la compagnie, Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool, convient les créanciers d’Airmate Ltd pour une ‘watershed meeting’ séparée le 30 septembre. Airmate Ltd est une filiale appartenant à 100 % à Air Mauritius qui emploie 881 des 2 441 employés de la compagnie nationale d’aviation. Un travailleur sur trois d’Air Mauritius est salarie d’Airmate Ltd

Dans leur Administrators Report, soumis jeudi après-midi aux créanciers, Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool recommandent vivement la survie de la compagnie et proposent l’adoption du Deed of Company Arrangement (DOCA), qui contient un plan de restructuration de la dette qu’ils proposeront lors de la réunion de jeudi prochain.

Comme pour Air Mauritius, trois options sont sur la table : l’adoption du DOCA, la fin de l’administration volontaire qui a débuté le 22 avril 2020 ou la liquidation pure et simple de la compagnie.

La liquidation n’est pas recommandée par les administrateurs, car Airmate « n’a pas de biens qui peuvent être vendus au bénéfice des créanciers ». Par contre, accepter la DOCA permettrait aux créanciers de recouvrer une partie de l’argent qu’Airmate Ltd leur doit.

Les créanciers ne pourront cependant récupérer tout leur argent. « Si le DOCA est accepté, les créanciers recevront 50 sous sur chaque roupie que la compagnie leur doit », indiquent les administrateurs dans leur rapport. Les créanciers ne toucheront donc que la moitié de ce qui leur est dû. Le financement de cette opération est de Rs 20 millions.

Les administrateurs soulignent que le succès de l’administration d’Airmate « dépend totalement du résultat de l’administration d’Air Mauritius ». En d’autres mots, si le plan de sauvetage d’Air Mauritius n’est pas adopté par ses créanciers, celui d’Airmate tombe automatiquement à l’eau. Si celui d’Air Mauritius est adopté, les créanciers d’Airmate seront appelés à voter pour son plan de sauvetage le 30 septembre. À noter qu’il faut que 75 % des créanciers votent en faveur par voie électronique pour que le plan soit adopté. Airmate a plus de 1 000 créanciers, dont la plupart sont ses propres employés.

Congé sans solde

Des 881 employés de la compagnie, 523 employés détiennent un contrat à durée indéterminée. Les 258 autres en ont un à durée déterminée. Après la mise sous administration volontaire, 136 contrats n’ont pas été renouvelés. Mais, précisent les administrateurs dans leur rapport, après discussions avec les représentants des employés et les représentants du ministère du Travail, la décision a été prise de placer ceux dont le contrat n’a pas été renouvelé en congé sans solde pour une durée de cinq ans. Si, durant ce laps de temps, Airmate - ou Air Mauritius -, décide de recruter, cela devra se faire parmi ces personnes-là.

Les administrateurs proposent aussi qu’Air Mauritius, qui est le seul client d’Airmate, soutiendra financièrement cette dernière.

Du 23 avril 2020 au 31 août dernier, celle-ci a reçu Rs 208 904 602 sous le Government Wage Assistance Scheme et reçu une avance de Rs 15 millions de la part de la compagnie nationale d’aviation. Durant cette période, Airmate Ltd a dépensé Rs 266 495 328 en termes de salaires, Rs 24 208 460 pour les besoins de transport. Les administrateurs ont, pour leur part, touché Rs 3 369 780 et Rs 2 029 860 ont été payées pour des « professional fees ».

Pour Jane Ragoo, négociatrice pour la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), qui représente les employés d’Airmate, « tout sera entre les mains des créanciers. Les employés vivent avec un stress permanent. Ce sont des personnes au sein d’Air Mauritius qui sont les moins bien payées, alors qu’ils font un travail égal. Ils ont tout le temps souffert de discriminations. Nous espérons que les travailleurs pourront sortir de ce stress perpétuel ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !