Actualités

Fête nationale 2020 : une cérémonie de lever du drapeau sous la pluie

La cérémonie du lever du drapeau, qui s’est tenue jeudi à midi, s’est déroulée sous une pluie battante, avec le tonnerre et la foudre qui se sont invités. Les policiers et policières qui ont participé à la parade sur la pelouse du château du Réduit ont bravé les caprices de dame nature. L’hymne national a retenti peu après midi et c’est ainsi que la cérémonie sobre et solennelle a démarré.

Des célébrations hautes en couleurs qui devaient durer plusieurs heures au Champ de Mars ont laissé place à une fonction officielle de quelques minutes à la State House, à Réduit. La demeure officielle du président de la République, Prithviraj Roopun. Simple et d’une durée approximative d’une quinzaine de minutes, la cérémonie empreinte de symbolisme et de patriotisme, sous un ciel qui n’était plus qu’un épais manteau gris, a été applaudie par les invités.

Les instruments à cuivre et à vent ont fait de la concurrence au tonnerre, pour accueillir le Premier ministre, Pravind Jugnauth et le président de la République sur l’estrade. Et c’est ainsi que l’hymne national a été entamée et en parallèle le lever du drapeau. C’est le Lance Corporal Calleea, de la Special Mobile Force, qui a hissé le drapeau quadricolore en haut du mat. Il était assisté de la Woman Police Constable Palian-Jeebun.

Une fois la cérémonie terminée, le président de la République, le Premier ministre, des ministres, des membres de l’opposition, des députés, des membres du corps diplomatique et d’anciens présidents de la République, entre autres, ont pris place dans la salle principale pour des rafraîchissements. Une quinzaine de minutes plus tard, les invités ont tour à tour emprunté le tapis rouge afin de regagner leurs voitures, cette fois sous une pluie fine.

La policière présentant le drapeau au Lance-caporal : «Un honneur et une fierté»

La Woman Police Constable Palian-Jeebun, qui compte quatre ans de service au sein de la force policière, a assisté le Lance Corporal Calleea, lorsque ce dernier hissait le drapeau quadricolore en haut du mat. Son époux est un élément de la National Coast Guard, et elle estime que c’est son sérieux qui lui a valu cette reconnaissance. 

« C’est un honneur et une fierté d’avoir été choisie pour assister le Lance Corporal Calleea. C’est une chance inouïe… », déclare la policière.  « Je suis attachée au bureau de la Crime Intelligence Unit, aux Headquarters de la police. Mon travail consiste à compiler des chiffres par rapport au taux de criminalité. Je pense avoir été choisie à cause de mon professionnalisme et parce que je suis appliquée dans mon domaine », dit-elle.

Le président de la République : «Maurice doit faire face à la Covid-19 de manière très rationnelle»

roopun

Le président de la République, Prithviraj Roopun, s’est dit convaincu que le pays fera face aux séquelles économiques de la pandémie Covid-19 qui est en train de secouer le monde. Dans une déclaration, peu après la cérémonie du lever du drapeau, il a souligné que nous devons affronter la situation d’une manière rationnelle.  « Il ne faut pas que l’émotion domine la raison. La Covid-19 affecte déjà le monde du point de vue économique. C’est sûr que l’île Maurice fait et fera face aux séquelles économiques de cette pandémie », a-t-il fait ressortir.  « Nous sommes inquiets lorsque nous réalisons l’ampleur que prend le virus dans le monde. Nous faisons des prières pour que le virus n’atteigne pas Maurice. Mais d’autre part, nous devons apprendre à vivre avec le virus. Il n’y a pas lieu de paniquer. Nous devons faire face à cette nouvelle situation d’une manière très rationnelle », a ajouté le président de la République.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !