Live News

Fête de l’Assomption : les catholiques célèbrent l’entrée au ciel de Marie   

Maurice Labour
Maurice Labour.

Les Mauriciens de foi catholique célèbrent aujourd’hui jeudi 15 août la fête de l’Assomption, soit la mort, la résurrection et l’entrée au ciel de la Vierge Marie, mère de Dieu. Le vicaire général Jean-Maurice Labour nous en dit plus sur cette fête.

La Vierge Marie est pour les catholiques symbole de courage. Marie comme la « transfigurée » : en elle, le Christ confirme sa propre victoire sur la mort.

« C’est une fête catholique tellement célébrée que, congé public ou non, notre cœur est en fête. Parce que c’est la commémoration d’un événement majeur qui réalise la promesse de Dieu pour toute l’humanité : nous sommes destinés à être avec Jésus en Dieu. Notre pèlerinage sur la terre aboutit à la vie avec Dieu, quoiqu’il arrive », explique le vicaire général Jean-Maurice Labour. Ce dernier fait ressortir que Marie est la seule représentante de l’humanité à accéder directement à la vie totale avec Dieu sans passer par la corruption de son corps.

L’Assomption est en effet la fête qui célèbre l’ascension de Marie auprès de Dieu avec tout son corps. Marie, comme toute mère, est importante pour les catholiques. «C’est une femme qui a porté Jésus en elle. Elle en était elle-même toute bouleversée et se demandait avec humilité comment Dieu pouvait-il l’avoir choisie ? » Marie, c’est le symbole de tout ce que la femme porte dans l’engendrement de l’humanité.  C’est pourquoi elle tient une grande place dans le cœur des chrétiens.

Pèlerinages, messes paroissiales, processions dans les sanctuaires, prières dans les petites grottes de familles. Ces traditions sont plus fortes dans les milieux populaires. « Par exemple, à Tranquebar, dans la périphérie de Port- Louis, une procession a été organisée mercredi par les habitants eux-mêmes, la veille de la fête de l’Assomption, qui partira du quartier dit Bangladesh connu pour les squatters qui y habitent depuis plus de 30 ans. »

Selon le vicaire général, même les non-pratiquants prient la Vierge, qui paraît plus accessible aux souffrances des femmes que Jésus. « Marie intercède auprès de Jésus pour les souffrances qu’elle connaît bien étant elle-même une femme. »

Ailleurs dans le monde, bénédictions de la mer, grands pardons, pèlerinages dans les sanctuaires des apparitions de Marie dont Lourdes est la plus fréquentée. 


 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !