Politique

Fête de l’Arya Sabha de Rose-Belle - Pravind Jugnauth : «Certains vivent encore dans le passé» 

Pravind Jugnauth au DAV College de Rose-Belle vendredi. Pravind Jugnauth au DAV College de Rose-Belle vendredi.

Pravind Jugnauth était invité à la fête de fin d’année organisée par l’Arya Sabha de Rose-Belle au DAV College le vendredi 20 décembre 2019. Il a fait une sortie en règle contre les « dinosaures » qui continuent à vivre dans le passé au lieu d’avancer.

« Certains disent qu’il faut rompre avec le passé alors qu’ils vivent eux-mêmes dans le passé. Ils ne cessent de reculer », a déclaré Pravind Jugnauth. Il a concédé qu’il faut du courage et de la conviction pour amorcer le changement. « La population en est consciente, hormis quelques dinosaures. Heureusement qu’ils sont en minorité. Ils parlent de grandes choses, mais ils n’ont pas de cran. »

Le chef du gouvernement a rappelé que son équipe et lui regardent vers l’avenir. « Mais comme dans une voiture, on regarde aussi dans le rétroviseur pour voir ce qui s’est passé. » 

Le Premier ministre a indiqué que l’Assemblée nationale se réunira le 24 janvier 2020. « Il y aura la lecture du discours-programme. La population sera informée de ce que compte faire mon gouvernement », a-t-il ajouté. 

En ce qui concerne le Metro Express, Pravind Jugnauth a souligné que le projet poursuivra sa route. « On avancera étape par étape. De nombreuses personnes pourront voyager gratuitement. Le ticket sera payant par la suite. » Il a souligné que la phase II du projet a déjà démarré. « Un développement de cette envergure causera inévitablement des inconvénients, car des routes doivent être fermées à la circulation. Mais ce sera temporaire, le temps que le projet soit achevé. »

Le Premier ministre a donné l’assurance que le gouvernement continuera à améliorer la vie de la population, à apporter du progrès, à créer davantage d’opportunités pour les jeunes et à moderniser les infrastructures. Parlant de son récent séjour en Inde à titre privé, il a fait ressortir qu’il a rencontré son homologue indien. « Narendra Modi et moi avons abordé des sujets d’intérêt commun. » 

Il se dit conscient qu’il y a aujourd’hui d’autres types de défis qui attendent son équipe et lui. « Les principes qui nous guident n’ont pas changé. Il faut savoir honorer ses promesses. J’ai obtenu la confiance de la population. Nous sommes en train d’honorer nos engagements. La pension de vieillesse est désormais à Rs 9 000. Le salaire minimum sera de Rs 10 200 en janvier et cela concernera 100 000 employés. Policiers, pompiers et officiers de prison auront leur bonus de performance. Il y aura la distribution gratuite de manuels scolaires. Il y aura encore plus de choses ces cinq  prochaines années », a-t-il promis.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !