Live News

Fête de la Musique : un concert unique se tiendra à huis clos au SVICC

«La chose superbe à propos de la musique, c’est que lorsqu’elle vous touche, vous ne ressentez plus la douleur», disait l’auteur-compositeur-interprète et musicien jamaïcain, Bob Marley. 

Malgré la crise sanitaire, la musique continue à adoucir nos maux et nous rend heureux. Ce dimanche 21 juin, le monde célébrera la musique. Elle transcendera les barrières tout en respectant les gestes barrières. Le ministère des Arts et du Patrimoine Culturel organise un concert unique, à huis-clos, au Centre Swami Vivekananda à Pailles. Le thème retenu pour les célébrations est «Linite dan lamizik».

D’une durée de deux heures, ce concert sera diffusé, en «live streaming» à partir de 11 heures ce dimanche 21 juin sur la page Facebook du ministère. 

150 artistes de différents genres musicaux feront montre de leur talent et partageront leur passion. Le Conservatoire National de Musique François Mitterrand, le Mahatma Gandhi Institute (MGI), School of Chinese Music (Mauritius), Mo’zar, ABAIM ainsi que les différents centres culturels participent à ce programme.

Claudie Ricaud, directrice du Conservatoire National de Musique François Mitterrand, est d’avis que la fête de la musique sera célébrée dans une conjoncture différente cette année. Une centaine de talents jouera un répertoire varié sur la scène du SVICC ce dimanche. 
En sus du programme du ministère, le Conservatoire a travaillé sur un autre projet. «Pendant deux semaines, nos professeurs de musique et nos élèves ont participé à une série de clips musicaux. Les prestations seront diffusées ce dimanche à partir de 10 heures sur notre page Facebook», dit-elle.

15 musiciens de Mo’zar, dirigés par le trompettiste Philippe Thomas, joueront du séga jazz au SVICC. Il s’agit, d’ailleurs, des compositions du trompettiste. «Nous sommes contents de faire partie de ce programme dont l’objectif est de célébrer la musique. Il était prévu que Mo’zar participe au festival du jazz à Montréal, Canada ce 21 juin, mais la Covid-19 a tout changé», dit Valérie Lemaire, directrice de Mo’zar. 

De plus, une vidéo sera diffusée sur la page Facebook de Mo’zar à partir de 7 heures ce dimanche. La vidéo associe l’art et la préservation de l’environnement. 

«La vidéo a été tournée le 29 février dernier sur la montagne du Pouce, et ce avec l’aide du travailleur social, Pascal Laroulette», dit-elle.

Selon Maroussia Bouvery, membre du groupe ABAIM, une dizaine d’artistes présentera une musique traditionnelle et met en avant les instruments. Elle dit que ce sera un partage autour de la musique et une rencontre humaine. 

«Puis, tous les participants à ce concert, interpréteront et joueront Sime La Limier de Kaya, une personne qui a marqué le paysage musical mauricien. Nous saluons cette initiative du ministère. Cela montre que ceux qui nous gouvernent comprennent l’importance de la musique. Ce concert nous permet de gagner un cachet. 'Enn cachet ki permet ban artistes surviv mem si Status of Artist Bill pa enkor passe. Nou kone minister pe travay lorla'», dit-elle. Elle ajoute que la musique joue un rôle essentiel surtout en cette période de crise.

misik

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !