Magazine

Festival culinaire: la gastronomie pour tous les goûts

Découvrir la gastronomie sous toutes ses formes. Les festivals culinaires se multiplient, mais ne se ressemblent pas. Les Mauriciens sont à l'affût de ces événements qui permettent de découvrir le meilleur de la gastronomie d'ici et d'ailleurs. Zoom sur cette nouvelle tendance. Il y a quelques années, l’on n’attendait que les grandes occasions pour sortir manger à l'hôtel ou faire des découvertes culinaires. Aujourd'hui, grâce aux nombreux festivals culinaires organisés à travers le pays, la découverte gustative est accessible à tous. Des festivals qui alternent chaque semaine pour certains, chaque mois ou chaque année pour d'autres. Les chefs redoublent d'ingéniosité et élaborent des plats gastronomiques qui séduisent un plus large public. Festivals thaï, malgache, japonais, de burgers ou encore de fruits de mer, tous les goûts s'y retrouvent. [[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"12351","attributes":{"class":"media-image alignleft wp-image-20217","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"350","height":"719","alt":"Gastronomie"}}]]« L’idée initiale était d’amener cette culture de la cuisine internationale aux Mauriciens en les faisant goûter des spécialités du monde entier », explique Stéphanie Fischhoff, Sales and Marketing Manager du groupe Indigo Hotel. La réputation des chefs Nizam Peeroo et Thierry St Mart n’est plus à faire. Ces festivals leur donnent la possibilité de partager leur passion de la cuisine avec les Mauriciens à des prix très raisonnables. « Avec ces festivals culinaires, nous avons souhaité faire de nos hôtels une vitrine sur la cuisine locale et internationale. Nous avons constaté un réel engouement pour ces événements », ajoute la directrice des ventes et du marketing. Cela fait maintenant 19 ans que ces festivals sont organisés. « La clientèle suit. Il y a certains qui ne ratent jamais un festival », poursuit Stéphanie Fischhoff. « Les Mauriciens, dit-elle, sont surtout friands de cuisine savoureuse et originale et sont aussi très attachés aux produits locaux. Ils sont aussi curieux de découvrir de nouvelles saveurs. » Du côté d'Angsana Balaclava, c’est tous les deux mois qu’un festival est organisé. « À la base, ces festivals avaient pour objectif d'apporter une variété de produits du monde sur le marché local », explique Franck Seguin, General Manager d’Angsana Balaclava. Le chef indonésien de l'hôtel Suardi Nyoman offre le meilleur de cet art aux clients. « Beaucoup de temps et d'efforts sont fournis afin d'assurer une explosion de goûts et de saveurs. Nous faisons vivre aux Mauriciens une vraie expérience gustative. Les Mauriciens ont développé une vraie passion pour la gastronomie et nos festivals sont toujours très attendus par le public », souligne le directeur.

Explosion de saveurs

Le Château Mon Désir à Balaclava et ses environs sont un hommage tant à l'histoire mauricienne qu'à sa cuisine. « Nous mettons en exergue, toute l'année, la cuisine française, ses produits et plats phares et des spécialités, internationales comme régionales », relate Moira Meo, responsable de la communication à l'hôtel Maritim. Ainsi des festivals y sont régulièrement organisés au gré des saisons. Ils mettent à l'honneur des produits d'exception, comme l'asperge, et la cuisine toscane. Le chef Rakesh Munoruth se fait un point d’honneur de faire connaître les meilleurs produits du monde au public. Les festivals sont très prisés par la clientèle locale, friande de participer et de découvrir à cette occasion des produits haut de gamme. Le tout dans un cadre exceptionnel. Mais hors des hôtels, il existe aussi d'autres types de festivals culinaires qui attirent tout autant. Cela fera 25 ans que la ‘Indian Women's Association’ organise son très réputé festival annuel. La Indian Food Mela est devenue, au fil des années, le rendez-vous incontournable des fins gourmets amoureux de la cuisine indienne. Cet événement d'un jour, organisé en juin chaque année, connaît un franc succès et rassemble près de 4 000 personnes. « C’est la diversité des plats indiens proposés qui rend populaire notre événement. À 10 h 30 lorsque nous ouvrons les stands, il y a déjà foule », dit Savita Mudgal, présidente de la Indian Women's Association. La Indian Food Mela propose, en effet, le meilleur des plats de la Grande péninsule à des prix abordables. « Ce qui attire aussi les Mauriciens, c’est la grande variété de nourriture d'origine indienne. Ce ne sont pas des plats commerciaux, mais plutôt des plats fait-maison », explique la présidente. La Indian Food Mela offre une explosion de saveurs des quatre coins de l'Inde. Aloopuri, kebabs, bryani du Nord et du Sud, dosa, coconut chutney, dahu dada, pani puri ou encore paratha, autant de spécialités qui aiguisent les papilles.  
 

Découverte authentique et brunch au Maritim

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"12352","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-20218","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1280","height":"720","alt":"Maritim"}}]] Le Château Mon Désir fait régulièrement découvrir à sa clientèle locale des produits d’exception.

[row custom_class=""][/row] Le restaurant Château Mon Désir a pour vocation, depuis son ouverture, de faire découvrir à la clientèle locale des produits d’exception, comme le coeur de palmiste ou les camarons, mais aussi des plats des quatre coins du globe, comme le bœuf de Kobe par exemple. Le tout préparé dans la pure tradition française. « Notre formule brunch du dimanche propose un buffet raffiné, et des plats à la carte sont également très prisés par les résidents mauriciens qui partagent, à cette occasion, des moments privilégiés en couple, en famille ou entre amis », précise Moira Meo. Le rendez-vous gourmand de l’hôtel Maritim revient ce dimanche 6 mars. C’est dans un cadre simple et rustique que le client est accueilli au restaurant Les Filaos Beer Garden Bar. Les pieds dans le sable et tout près de la plage, c’est sous les filaos qu’on profite du repas dominical. Les spécialités et grillades en plein air subjuguent les clients, et d’ailleurs, c’est ce concept authentique qui séduit. Le Sunday BBQ Brunch aura lieu de 11 heures à 14 heures et il s’agit plus particulièrement d’un « western brunch » avec une panoplie de viandes. Le prix est de Rs 1 250 par personne et l’accès à la piscine de l’hôtel est gratuit. Ce forfait comprend la consommation de la bière locale à volonté.  

Constance Hotels: 11e édition du festival culinaire Bernard Loiseau

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"12353","attributes":{"class":"media-image alignright wp-image-20220","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"350","height":"430","alt":"Constance Hotels"}}]]Au coeur de l'hôtel Constance Belle Mare Plage se tient chaque année le très célèbre festival culinaire Bernard Loiseau. Et c'est un tout autre concept qui est présenté. Une semaine gastronomique qui réunit six chefs étoilés, épaulant autant de chefs chevronnés issus de six établissements Constance Hotels & Resorts de l’océan Indien. Cette année, la 11e édition de ce concours se tiendra du 12 au 20 mars. Un partage de connaissances et d'expérience le temps d'un festival. « La culture et la tradition culinaire sont une part essentielle de l’ADN de Constance Hotels & Resorts », précise Jean-Jacques Vallet, CEO du groupe. Les chefs étoilés, venus de France, d’Allemagne, d’Angleterre, de Finlande et du Luxembourg, entre autres, concocteront des dîners durant toute la semaine. Un programme bien chargé avec le chef Frédéric Bau à La Spiaggia au Constance Belle Mare Plage lundi et le chef Patrick Bertron qui concoctera un dîner 3-étoiles mercredi au restaurant Deer Hunter du Constance Belle Mare Plage. Le chef norvégien Orjan Johannessen sera au Barachois au Constance Le Prince Maurice. Jeudi, le chef britannique doublement étoilé, Michael Caines, sera au restaurant La Spiaggia, et Cyril Lignac au Barachois.  

Indigo Hotel: des festivals chaque semaine

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"12354","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-20221","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1280","height":"720","alt":"Indigo Hotel"}}]] Les hôtels visent un public local avec des festivals autour des produits du terroir et des plats revisités.

[row custom_class=""][/row] Le groupe Indigo Hotel a fait de ses festivals sa force. L'hôtel Le Labourdonnais est l'un des pionniers dans l'organisation de tels événements avec plus de 140 festivals internationaux durant ces 19 dernières années. Dans un autre registre, les trois autres hôtels du groupe visent un public local avec des festivals autour des produits du terroir et des plats revisités (palmistes, crêpes, paella, burgers, pâtes et pizza). Parmi les plus prisés, l’on retrouve les festivals consacrés à la Malaisie ou l'Inde. Il est aussi bon de noter que le festival dédié aux burgers fait maison revient régulièrement à la demande du public. Cette semaine et ce jusqu'au 12 mars, c'est la viande australienne qui sera à l'honneur à l'hôtel Hennessy Park. Des menus concoctés spécialement seront à la carte tous les jours au déjeuner comme au dîner. On retrouvera le ragoût de brisket veau, avec son jus de cuisson rehaussé à la sauge ou encore l’entrecôte Angus grillée au poivre et l’agneau grillé aux fines herbes fraîches pour Rs 325.  

Angsana Balaclava: à la découverte de la cuisine asiatique

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"12355","attributes":{"class":"media-image aligncenter size-full wp-image-20222","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"1280","height":"720","alt":"Angsana Balaclava"}}]] L’un des festivals des plus populaires, notamment le festival thaï, se tient du côté d’Angsana Balaclava jusqu'à fin mars. Parmi les autres événements qui reviennent chaque année : les festivals de Singapour, d'Indonésie, du Cambodge, de Malaisie et de Chine. De plus, l’hôtel a accueilli Pierre Augé, le gagnant de Top Chef de France, pour une semaine gastronomique permettant aux Mauriciens de découvrir une cuisine de haut niveau. Idem pour le festival chinois lors duquel un chef de Chine présente une cuisine asiatique fusion. « Nos festivals sont très attendus et nous nous efforçons de répondre aux nombreuses demandes », souligne le manager de l'hôtel. Jusqu'au 26 mars, l’hôtel met en avant les saveurs thaïlandaises. Le Chef Suardi et sa brigade s’attèlent en cuisine pour proposer le meilleur de la gastronomie thaïe aux clients du restaurant Orzya. Le dîner est servi de 19 heures à 22 heures, et il est recommandé de réserver 24 heures en avance. Le menu pour ce festival est proposé à la carte.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !