Actualités

Fermeture d’usine : Les ex-employés de Palmar Ltée veulent leur temps de service

Palmar Ltée

Les ex-employés  de Palmar Ltée ont le sentiment d’avoir travaillé de longues années pour rien. Ainsi, ils souhaitent qu’on leur paie leur temps de service. Leur représentant, Desiré Guildary, souligne qu’ils ont contacté un panel d’hommes de loi pour connaître la marche à suivre.

« C’est clair que c’est à cause d’une mauvaise gestion que l’usine a dû fermer ses portes. Certains employés y ont travaillé pendant 30 ans. Ils ont fait des heures supplémentaires et travaillé durant de nombreux week-ends afin que l’usine puisse honorer ses commandes. Ils ne peuvent aujourd’hui être pénalisés », souligne-t-il.

Desiré Guildary ajoute que « certains avaient déjà 60 ans, mais continuaient de travailler ». «C’est la même chose pour ceux ayant atteint l’âge de 50 ans. À cet âge, il leur sera difficile de trouver un autre emploi », ajoute-t-il.

Au ministère du Travail, on indique que l’enquête ouverte sur Palmar Ltée et Future Textiles suit son cours. « Rien ne sera laissé au hasard, car cela concerne plusieurs milliers de travailleurs », fait ressortir un proche du dossier.

Ce dernier ajoute qu’une enquête a également été ouverte sur Fairy Textile, une autre usine qui connaît des difficultés. La direction a une quinzaine de jours pour se mettre en règle.

Chez Future Textiles, c’est l’incertitude. Si les employées continuent de se rendre sur leur lieu de travail, ils ignorent cependant ce que leur réserve l’avenir. Ils ne savent pas jusqu’à quand l’usine pourra fonctionner.

Le cas de VR Créations suscite également des craintes. L’usine fait face à un problème de liquidités et les employés seront payés d’ici une semaine.