Faits Divers

Fermeture de l’Adsu de Quartier-Militaire : mécontentement des travailleurs sociaux

CID de Quartier-Militaire

Une nouvelle qui fait des mécontents. Après la fermeture de la CID de Quartier-Militaire en septembre dernier, les Casernes centrales ont décidé de fermer le bureau de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Quartier-Militaire. Cette unité est désormais postée à l’Eastern Division à Flacq. « Comment le Premier ministre peut-il faire de la lutte contre la drogue son cheval de bataille alors qu’on ferme le bureau de l’Antidrogue dans sa circonscription », fulmine un travailleur social. «Cette décision laissera le champ libre aux dealers de la région oü la drogue ne cesse de proliférer à Cité Vuillemin, Quartier-Militaire, Petit Verger, Saint Pierre et Moka.

Comment peut-on prendre une telle décision », tempête-t-il.  Un conseiller du village Saint-Pierre abonde dans le même sens. « kombien denoncer nou pou denoncer. La drog pe rant dan lekol ek kolez. Aster pe ferme biro l’adsu. Ki pou arriver aster ? »

Aux Casernes centrales, on indique que cette décision a été prise en raison d’un manque d’effectif à Quartier-Militaire. « L’Adsu n’a qu’un haut gradé et trois agents. Ils resteront affectés à l’Eastern Division avec des responsabilités inchangées.Ils utiliseront les voitures qui étaient à leur disposition bien qu’ils soient désormais postés à Flacq », confie un haut gradé. Les travailleurs sociaux comptent adresser une pétition de protestation au Bureau du Premier ministre et au Commissaire de police.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !