Live News

Fermeture de l’accès aérien - Jean-Michel Pitot, de l’Ahrim : «C’est plus prudent de faire ce que propose le GM»

Jean-Michel Pitot

Aucun passager n’est autorisé à fouler le sol mauricien à partir de minuit le samedi 6 mars 2021, à l’exception des Mauriciens se trouvant à Rodrigues et souhaitant regagner le pays. Jean-Michel Pitot indique que l’Association des hôteliers et des restaurateurs de l’île Maurice (Ahrim), dont il est le président, fait un relevé du nombre de chambres disponibles dans les hôtels afin de les mettre à la disposition du gouvernement si les choses se compliquent.

Après pratiquement une année, Maurice s’auto-isolera à nouveau.

Cette décision des autorités, prise à la suite des cas locaux détectés depuis vendredi, est saluée par Jean-Michel Pitot, président de l’Association des hôteliers et des restaurateurs de l’île Maurice. Il concède que c’est plus prudent de faire ce que le gouvernement propose. Il affirme que l’association fait un relevé du nombre de chambres disponibles dans les hôtels.

« Nous envisageons de les mettre à la disposition du gouvernement si les choses se compliquent. Notre inquiétude est qu’il y ait plus de cas à Maurice », précise-t-il, soulignant que ce n’est que ce dimanche soir que nous aurons une meilleure visibilité.

S’il y en a certains pour qui cette décision ne sera pas sans conséquence, ce sont les agences de voyages. Caroline Chen, directrice d’Atom Travel, évoque le cas des Mauriciens se trouvant dans d’autres pays et qui ne peuvent plus regagner Maurice jusqu’à nouvel ordre. « Il y a plusieurs étudiants qui viennent de terminer leurs études et qui voulaient regagner le pays. Maintenant ils ne pourront pas le faire », soupire-t-elle.


Atom Travel : 400 passagers prévoyaient un voyage pour Rodrigues le week-end prochain

La directrice d’Atom Travel ajoute que ceux qui devaient se rendre à Rodrigues devront eux aussi patienter. « Avec le jour férié qui approche, un peu plus de 400 passagers qui avaient fini de réserver leurs billets d’avion. Maintenant ils ne pourront pas partir. »

Par contre, Caroline Chen se réjouit que ceux qui se trouvent déjà à Rodrigues puissent toujours revenir à Maurice. Elle propose d’ailleurs que le gouvernement autorise ceux qui se sont déjà fait vacciner à Maurice à se rendre à Rodrigues. « Il y aura certainement des arrangements pour que les Rodriguais puissent eux aussi être vaccinés », espère-t-elle.

Mais Umarfarooq Omarjee, directeur exécutif d’Omarjee Aviation, comprend la décision des autorités pour que Rodrigues continue de rester COVID-19-Free. « Le gouvernement est venu avec de très bonnes mesures afin de détecter tout cas de contamination au pays », recommande-t-il. Il se dit soulagé que les Mauriciens qui sont à Rodrigues seront rapatriés. Pour ce qui est de ceux qui devaient s’y rendre, il précise qu’ils n’auront qu’à reporter leur voyage et leurs réservations à l’hôtel.

En ce qui concerne les compatriotes se trouvant dans d’autres pays et qui devaient regagner Maurice, Umarfarooq Omarjee qu’il n’y avait de toute façon « pas trop de gens qui venaient » sur les vols depuis Paris et Dubayy. « Ils peuvent réaménager leur arrivée à Maurice », dit-il.

Ajmal Tincowree, Agency Manager de Shamal Travels, soutient que ces passagers-là n’auront pas de pénalités. « Peu importe où se trouve la personne, elle n’a qu’à attendre que l’agence la mette sur un vol », explique-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !