Live News

Fermeture de Future Textiles : «Nous avons des preuves que l'usine était profitable jusqu’à 2018», affirme Callychurn

Le ministre du Travail, Soodesh Callychurn, a rencontré des ex-employés de l’usine Future Textiles Ltd, située à St-Julien d'Hotman, et leur représentant syndical, Atma Shanto, à son bureau à Port-Louis, ce vendredi 19 avril.

Soodesh Callychurn a affirmé que «nous avons des preuves que cette compagnie était profitable jusqu’à 2018».

Le ministre du Travail soutient que «cette usine n’était pas supposée fermer ses portes». D’après la «merchandiser», il y avait une commande à hauteur de Rs 40 millions qui devait être livrée en décembre 2018, indique-t-il.

Soodesh Callychurn annonce qu'une enquête a été initiée par le gouvernement pour faire la lumière sur la fermeture de cette usine. Un inspecteur, dit-il, a été mandaté par la «companies division» pour examiner la gestion des finances de la compagnie. 

Les coupables seront traduits devant la justice, prévient Soodesh Callychurn. 

Le ministre du Travail tient à rassurer les ex-employés de Future Textiles que le gouvernement travaille de concert avec le « receiver manager » pour trouver une formule afin de les indemniser. Un délai d’un mois et demi a été accordé pour évaluer les biens de la compagnie.

Future textiles a été mise en liquidation le 5 mars 2019. C'est la troisième compagnie de l'ancien député Ram Mardemootoo à fermer ses portes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !